[Bilan] Ma seconde participation à l’atelier d’écriture de La Fabrique Poche

Hello mes passionnés !

J’espère que vous allez toutes et tous bien et que votre moral est au beau fixe, que les vacanciers profitent agréablement de ces moments de détente mérités pendant que les autres courageux s’en vont au travail. De mon côté je suis toujours au chômage partiel mais j’essaye de relativiser et d’utiliser ce temps à bon escient bien que les visiteurs, les collègues et le travail de manière plus générale commencent vraiment à me manquer ! Oui, oui, même le bon vieux français qui râle parce qu’il n’a pas correctement écouté les explications ni pris le temps de lire les informations autour de lui me manque… 😅

Ceci étant dit, cette situation particulière ne m’empêche pas toutefois de poursuivre mes efforts dans le domaine de l’écriture puisque vous l’aurez compris, j’ai une nouvelle fois eu le plaisir de participer à un deuxième atelier organisé par La Fabrique Poche.

En effet, il y a quelques semaines, vous n’êtes pas sans savoir que j’ai grandement apprécié cette expérience que j’ai par logique décidé de renouveler afin de stimuler mon sens de la créativité. Pour lire mon compte rendu à ce sujet et découvrir ma modeste production écrite, je vous invite si vous le souhaitez à cliquer ici.

Cette fois-ci les règles et contraintes étaient quelque peu différentes. On a retrouvé le rituel de début de séance en couchant dans un premier temps nos pensées parasites à l’écrit dans le but de nous vider la tête.

Puis, dans l’optique de nous amener en douceur dans le vif du sujet, nous devions rédiger une liste de mots /expressions de mots que nous inspiraient un thème tiré au sort et inscrit sur un petit papier.

Voici donc un échantillon des mots qui me sont venus à l’esprit :

Réveil- Téléphone – Table de nuit- Fenêtre- Soleil- Chat

Arrive enfin la première contrainte donnant le feu vert à l’exercice réel de rédaction.

Pour ce faire, 3 illustrations libres de droits de Google Images nous ont été présentées (une main, un petit moulin et une forêt) après avoir été tirées au sort elles aussi dans un paquet, le hasard étant la ligne conductrice de l’atelier pour éviter le plus possible de nous influencer dans notre réflexion et rester spontanés au maximum.

La consigne : imaginer et rédiger la légende de cette image.

Me concernant, j’ai très vite été attirée et inspirée par la numéro 3, celle de la forêt. Ce qui m’a étrangement fait sourire c’est qu’il y a pas plus tard que deux jours, j’ai lu un article intéressant évoquant les mythes et légendes de la Forêt de Broceliande… Étrange coincidence me direz-vous mais j’ai suivi mon intuition en me laissant guider par cette curieuse illustration.

Les contraintes d’écriture se poursuivent avec cette fois-ci comme support le recueil de poèmes écrit par Régine Desforges « Poèmes de femmes ». Un numéro entre 1 et 256 a été demandé aux participants afin de déterminer quelle page puis quel poème ferai l’objet d’une nouvelle consigne. C’est donc « L’amour et la mort » de Louise Eckerman qui a été désigné. En guise de contrainte, nous devions inclure dans notre texte la première phrase du poème qui était la suivante :

« Éternité de l’homme, illusion ! Chimère !  »

Nous étions libres de la conserver intacte ou de la disloquer si besoin, option pour laquelle j’ai opté me concernant.

Pour terminer, il fallait reprendre notre liste de mots rédigée à la première consigne « Ce que je vois en me réveillant  » et en inclure un (ou plusieurs pour les plus inspirés) dans notre création. Vous noterez donc après lecture de mon histoire que je suis parvenue à en placer deux : Réveil et Fenêtre !

C’en est donc terminé pour les contraintes qui m’ont encore une fois séduite et bien inspirée ! Je suis assez contente de ce que je suis parvenue à sortir et me surprends à lâcher carrément prise grâce à ces ateliers vraiment chouettes. Seul bémol : la durée d’une heure imposée par Instagram est un poil trop juste. C’est pourquoi la mise en place d’autres ateliers via une autre plateforme telle que zoom est en discussion.

Je remercie chaudement Chloé de La Fabrique Poche pour l’organisation de cet exercice original et bien pensé que j’espère renouveler autant de fois que possible.

Pour découvrir les coulisses de cet atelier, en apprendre plus au sujet de la Fabrique Poche n’hésitez pas à suivre ses réseaux (et qui sait peut être nous croiserons nous au détour du prochain atelier ^_^)

Page Facebook

Instagram

Aussi afin de pérenniser les Insta’telier d’écriture proposés à titre gratuit, il est possible de soutenir financièrement (à hauteur de vos moyens bien évidemment) cette activité de la Fabrique Poche grâce à un financement participatif dont vous trouverez toutes les informations en cliquant ici.

Il est temps pour moi de vous quitter avec en guise de clôture mon humble production écrite qui j’espère vous plaira. Comme toujours, toutes les remarques sont les bienvenues à partir du moment où elles sont constructives. Je suis partie dans un délire assez poétique une fois encore et me suis, vous le verrez, pour le coup inspirée de mes expériences personnelles mais aussi de Brocéliande.

Je vous embrasse et vous retrouve très vite dans un prochain article !

Une forêt pas ordinaire

S’élevant comme des astres prodigieux vers le ciel, ces arbres font de cette forêt un lieu ancestral respirant la magie. D’un majestueux plumage vert émeraude, ces créatures feuillues étendent leurs branches grandissantes comme pour capter l’énergie bienfaisante de la haut. De cette façon ils tiennent à cœur leur rôle de lien entre le ciel et la terre. Quiconque va à leur rencontre sera conquis par les messages que ces êtres faits d’écorce et de racines peuvent diffuser aux promeneurs curieux venus se perdre ici, comme si leur rôle était d’incarner dignement et de transmettre une part de sérénité.

Inspirante autant que clairvoyante cette forêt robuste et psychédélique à le pouvoir de transporter tous les êtres et rapprocher les âmes qui s’egarent en son sein. Néanmoins cette brume cristalline confère un aspect douteux aux chemins qui sillonnent les lieux.

Poumon de la Terre et du Vivant, cet étrange et non moins énigmatique endroit niché au cœur de la Bretagne renferme l’éternité de l’homme à tous les recoins. Au détour des allées sinueuses, nul n’est à l’abri d’une entrevue fortuite avec le petit peuple, la faune et la flore enchantées où encore des créatures tout droit sorties des plus célèbres légendes qui font la renommée de cet espace.

Illusion chimère ou sage folie cette forêt est l’endroit de tous les possibles !

Réveil des sens et fenêtre ouverte sur l’expression de nos sensations, c’est au cœur de ce lieu aussi mystique qu’apaisant qu’Ambre aimé se ressourcer. Pas étonnant d’ailleurs pour une jeune fille dont le prénom représente une résine sécrétée par des conifères. Animée par un torrent de larmes et une bourrasque de colère, Ambre sort d’une dispute orageuse avec sa mère qui se sent impuissante et désemparée face à sa recherche de sérénité, ce besoin viscéral d’aller rendre visite à ses congénères de sève et d’écorce qui possèdent le don de la libérer de toutes ces tensions, ces frustrations.

Pour se délester de ses angoisses qui hantent sa tête de pensées fantasmagoriques, Ambre décide d’enlacer étroitement son arbre préféré, un majestueux chêne, et de lever les yeux plein d’intention vers la cime.

Elle en est certaine à la réception de cette vague d’énergie nouvelle : cette forêt l’accueille bras et branches ouverts allant jusqu’à l’encourager dans la construction d’un avenir épatant ! Cette expérience sensorielle libératrice lui insuffle toute la confiance et le courage qu’elle a toujours recherchés en elle. Sa décision est prise : Ambre va se faire prêtresse de ces druides résineux vecteurs de bien être et partager leurs pouvoirs au monde entier !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s