[Littérature] Le complexe de Cendrillon

Auteur: Jonathan Mazo

Genre: Drame/ Thriller

Édition: Auto-édition

Parution: Novembre 2018

Nombre de pages: 232 pages

Résumé:


Julien a tout pour plaire. Entre son charme et son éloquence, nulle femme ne lui résiste. Mais lorsque le temps est à la rupture, il n’a jamais su s’y prendre, préférant la fuite à la confrontation. Et puis un jour, sa lâcheté va le contraindre au crime.
De son côté, Angeline est convaincue que toutes les histoires qui lui étaient contées sur grand écran et martelées par sa mère durant son enfance n’étaient qu’un mirage aux airs de conte de fées.
Ces deux êtres que pourtant tout oppose vont finir par se croiser. De cette rencontre va naître un jeu duquel personne ne sortira indemne. Parce que la vie n’est pas un long fleuve tranquille, et que rien n’est jamais tout noir ou tout blanc.

Cette histoire vous intéresse ? Profitez de l’offre de lancement à seulement 0,99€ pour vous procurer ce livre ici !

En quelques mots:

Ce que j ai aimé: la splendide couverture réalisée par Matthieu Biasotto, le travail psychologique sur les émotions féminines, le personnage d’Angéline, les sujets audacieux mis en avant tels que les rapports homme-femme/ l’amour sans attache/ les épreuves qui forgent le caractère/ le prix de la vie

Ce que je n ai pas aimé: JULIEN ! Son égoïsme et son caractère sans scrupules à collectionner les femmes qu’il traîte comme des biens de consommation !

Mon avis:

À l heure où les relations frivoles pululent dans une société dominée par le matérialisme, où le regard sur la femme est parfois indécent pour une jupe trop courte ou un refus d’accepter la liberté des sexes, ce sont bon nombres de sujets dont l auteur s est nourri pour dessiner trait par trait les bases de son histoire: celle de Julien, d’Angeline, d’Eloïse et les autres.

Julien et Angeline sont de ceux qui courrent après le plaisir éphémère, des êtres que jamais les contraintes d une relation stable n’enfermeront en cage pour des raisons que je vous laisse découvrir.

Aussi vicieux et calculateurs l’un que l’autre mais chacun pour des raisons qui leurs sont propres, c est à se demander qui parviendra à coincer l’autre au gré des rebondissements. Rien ne les arrête lorsqu il s agit de mettre le sexe opposé à l épreuve et il y a de quoi être surpris !

J ai clairement détesté Julien qui est l’incarnation même de l’homme égoïste et trop sûr de lui dans son art de manipuler les femmes. Il pense son talent infaillible ce qui m’a fait sortir de mes gonds à plusieurs reprises tout comme la perception qu il a du sexe féminin !

Au contraire, j’ai vite été emballée par Angeline qui sous ses airs de moralisatrice prête à faire entendre raison aux hommes concernant leurs regards sur la femme est une écorchée vive et nous surprend par le rôle qu elle tient dans l intrigue. Affichant un tempérament bien trempé et une répartie étonnante, elle prend un malin plaisir à se jouer de ses charmes pour attiser la curiosité masculine et éveiller la libido insatiable de ces messieurs. Son but? Je vous laisse le découvrir également…

Elle se donne à coeur joie de les confronter à leurs principes de séducteurs et ce sans aucune limite ! Je n ai pas pour principe d approuver ce type de comportement provocateur avec les hommes mais la cause qu elle défend m’a beaucoup parlé en tant que femme.

Sous couvert de jeux de séduction calculateurs les deux protagonistes vont s’ adonner à un jeu dangereux, un labyrinthe tortueux de « vrai/faux » sentiments dont le perdant sera le premier à tomber amoureux. Dans un premier temps…

Ensuite intervient Elisa, femme attachante et amie d’Angeline. Elle incarne la femme douce et désireuse de rencontrer quelqu un avec qui former à nouveau une belle famille unie avec sa jeune fille Emma.

Jusqu’au jour où un drame vient chambouler leurs vies respectives. Une question se présente donc naturellement à nous: y a t-il besoin de vivre un tel drame pour réaliser combien la vie est précieuse? Malheureusement oui pour beaucoup et c est une piste de réflexion qui est mise en lumière dans cette histoire prenante et percutante que j’ai apprécié.

J ai adoré ce récit satirique qui est d’actualité et traite d’un sujet profondément intéressant à soulever: la confrontation des rapports homme-femme mais aussi bon nombre de sujets qui ne peuvent laisser personne insensible.

Ce récit fait grandement réfléchir et est bien fondé. J ai beaucoup aimé ma lecture et ai surtout été impressionnée par l art et la manière dont l auteur nous plonge dans les méandres des émotions que peuvent ressentir les femmes alors que lui même se trouve être un homme. Ce travail m’a littéralement scotchée et touchée au plus profond de mon être.

De même, j ai été sensible aux drames qui changent radicalement la perception de la vie des protagonistes et nous pousse à la réflexion sur le prix de celle ci.

Comment du jour au lendemain lorsqu un drame surgit, nos perspectives de vie peuvent être chamboulées du tout au tout et modifier notre perception de l autre ?

Jonathan Mazo porte un regard pertinent sur les épreuves de la vie qui forgent le caractère et les agissements d’une personne, de son rapport aux autres, à la vie, à l’homme, à la femme… C’en est époustouflant !

En résumé, sous couverture de chassé croisé amoureux, cette histoire audacieuse aussi émouvante que moralisatrice parlera sans aucune hésitation à toutes les femmes mais aussi à tout lecteur qui s’intéresse à la réflexion sur la psychologie humaine, les rapports hommes-femmes et les changements de comportements qui découlent d’épreuves telles que la perte d un proche, les drames familiaux, la trahison, l échec entre autre. À découvrir impérativement si ce n est pas encore chose faîtes !!

Je tiens pour finir à remercier l auteur pour cette belle découverte et l’envoi de ce service de presse.

Publicités

Une réflexion sur “[Littérature] Le complexe de Cendrillon

  1. Ali L. Butterfly dit :

    Coucou ! Voilà une chronique très argumentée ! Malheureusement, au vue des caractères des personnages je ne pense pas que ce soit pour moi. Je pense que je m’énerverais plus qu’autre chose en lisant ce roman mdrrr
    En tous cas, c’est une super chronique, comme toujours ! 🙂

    (Iamalibrarian de fb)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s