[Littérature] From the past, tome 1: Adaptation

Auteure: Lauren Peretti

Genre: Young Adult, SF

Edition: Editions Rebelle

Parution: Septembre 2017

Nombre de pages: 427 pages

Resumé:
Livia a dix-sept ans. Étouffée par les angoisses de son père, elle rêve d émancipation. Mais, alors que pour la première fois, elle est autorisée à sortir avec ses amis pour voir le succès annoncé de la Fureur de Vivre, Livia perd subitement connaissance. Quand elle se réveille, plus de 60 ans se sont écoulés, mais elle a toujours 17 ans… Et elle possède d étranges capacités inexpliquées.

Ce roman vous intéresse ? N’hésitez pas à vous le procurer ici !

En quelques mots:

Ce que j’ai aimé: la plume entraînante, les personnages attachants, l’intrigue surprenante et ingénieuse

Ce que je n’ai pas aimé: –

Mon avis:

L’heure du retour est enfin arrivée et pour cette rentrée, ce n’est ni plus ni moins que ma dernière lecture pour le Prix des auteurs inconnus que j’ai eu envie de partager avec vous ! Et qu’elle découverte ! La science fiction n’est pas un genre prédominant chez moi même si pourtant il m’arrive d’en lire comme ce fut le cas avec ce roman étonnant qui m’a littéralement transportée !

Les pages defilant sous mes doigts, j’ai pris un immense plaisir à faire la connaissance de Livia, jeune fille originaire de l’île de beauté qui va connaître bon nombre de péripéties suite à un enlèvement, notamment aux côtés de Kate qui deviendra sa complice. D’ailleurs ce lien qui va naître entre elles deux est admirable, Kate faisant preuve d’une bienveillance exemplaire envers Livia. L’admiration que va vouer la jeune fille à cette dernière ne m’a pas laissé insensible.

Au début nous sommes en 1956. Lauren Peretti prend le temps d’introduire soigneusement le contexte, chacun de ses protagonistes, leur vécu, leurs liens, leur quotidien et plante ainsi le décor par le biais de descriptions affûtées ce qui permet de nous projeter sans difficulté. Le choix d’employer la première personne du singulier vient très vite faire naître un rapport de confident et de forte proximité entre les personnages et le lecteur ce que j’ai pour ma part fortement apprécié.

Alors que le mystère plane sur la disparition de la jeune Livia, les éléments viennent petit à petit reconstruire sous nos yeux ce puzzle qui va nous faire progressivement comprendre bien des choses, effleurant parfois des passages chargés en émotions qui m’ont ostensiblement touchée. Imaginez vous vous reveiller 62 ans plus tard, avoir perdu tous vos repères, et réaliser que vos parents ne sont plus… voilà la première difficulté à laquelle va devoir faire face l’héroïne, inondée au réveil par un torrent d’émotions fortes.

Ainsi c’est donc entre écriture addictive et un récit habilement construit que nous nous retrouvons plongés, premiers spectateurs des rebondissements divers qui vont se profiler.

Pourquoi les ravisseurs ont ils jeté leur dévolu sur Livia ? Qui est elle réellement ? Quelles sont ses capacités étranges ? Tant de questions qui trouveront leur réponse au gré des chapitres venant agrémenter cette intrigue qui paraît simple de prime abord et pourtant…

En d’autres termes, j’ai été captivée par cette curieuse histoire capable de nous surprendre sous ses airs de déjà vu, touchée par la sensibilité et le vécu difficile de certains personnages et été sous le charme de la plume fluide et addictive de l’auteure. Je recommande chaudement !

Retrouvez toutes les actualités de l’auteure:

Sur Facebook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s