[Littérature] De terres et de racines

Auteur/rice: Oriane Martin

Genre: Young Adult SF

Edition: Auto-édition

Parution: Août 2017

Nombre de pages : 444 pages

Résumé:

Où se cache notre identité ? Sur nos terres, dans nos racines… ailleurs ?
Au Grand Terrier, Gareth subit le rejet quotidien. Il ne s’imaginait pas sauver Corène, quitter son pays ou encore affronter les meurtriers « respectables » de son père.
Pourtant, même loin des siens, il protégera Corène. Parce que sa culture et ses différences le fascinent et le troublent à la fois. L’alchimie se crée et il est bien décidé à comprendre…
Pourquoi des gardiens terrons pourchassent-ils une jeune Silverine ?
Exil, manipulation, mort ; le pire les menace. Hélas, plus question de reculer : il leur faut éclairer le passé pour enfin se définir.
Découvrez une romance pleine de questionnements, d’innocence et de légèreté, quand deux héros venus de pays différents voient leurs repères chamboulés et l’ombre du passé les poursuivre.
A leur âge, on ne devrait pas s’inquiéter de demain.
Mais plus encore, ressentir un tel amour.
Comment vont-ils y survivre ?

En quelques mots:

Ce que j’ai aimé: la magnifique couverture, le choix audacieux des sujets mis en avant tels que la consommation responsable, la nature et le respect de l’environnement, l’amour et l’amitié, la différence et la tolérance, la mixité culturelle et le folklore, l’originalité de l’univers, la romance naissante entre les personnages

Ce que je n’ai pas aimé: le manque de rebondissements, les longueurs pesantes dans le récit, les descriptions inutiles et parfois trop détaillées

Mon avis:

Les lectures pour le Prix des Auteurs Inconnus se poursuivent avec la troisième que voici. Bien que l’aspect atypique m’ait vite intriguée, cette histoire fut malheureusement ma première grosse déception connue dans le cadre de ce prix. En effet, le récit s’avère profondément lourd et densément long ce qui m’a donné bien du fil à retordre pour en venir à bout. J’ai même hésité à l’abandonner mais pour fournir de bonnes bases à mon retour de lecture et me faire ma propre idée globale sur l’histoire, j’ai choisi de poursuivre jusqu’à sa toute fin. J’ai peiné à comprendre où l’autrice voulait nous mener, été fortement perdue au fil des chapitres et été peu captivée.

Malgré cet aspect négatif dominant, du moins en ce qui me concerne, l’histoire de Corène et Gareth présente aussi des points positifs. Avant toute chose, les sujets choisis pour nourrir cet univers tels que le respect de la nature ou encore la vie en communauté sont très intéressants. J’ai beaucoup aimé que l’autrice traite le sujet de la mixité culturelle à travers l’innocence de ses personnages et pris plaisir à découvrir leurs coutumes. L’autrice à su faire preuve d’une imagination sans limite, c’est fascinant ! Aussi, il est impossible de passer à côté d’une aussi jolie couverture qui est plutôt représentative du récit ce qui est important.

Toutefois, les multiples longueurs ont malheureusement eu raison de moi et ne m’ont pas permises d’être en réelle alchimie avec cette histoire qui néanmoins a su atteindre mon cœur de lectrice par la romance touchante qui unit les deux jeunes protagonistes.

En conclusion, c’est une déception en ce qui me concerne mais une histoire intéressante et atypique qui mérite d’être peut être retravaillée pour être encore davantage découverte par les lecteurs qui seront sans nul doute sensibles aux sujets importants qui l’ont inspirée.

Retrouvez Oriane sur les réseaux sociaux :

Facebook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s