[Littérature] Une évidence

Auteur/rice: Agnès Martin-Lugand

Genre: Littérature contemporaine

Edition: Michel Lafont

Parution: Mars 2019

Nombre de pages: 380 pages

Résumé :

Faut-il se délivrer du passé pour écrire l’avenir ?
Reine mène une vie heureuse qu’elle partage entre son fils de dix-sept ans et un métier passionnant.
Une vie parfaite si elle n’était construite sur un mensonge qui, révélé, pourrait bien faire voler son bonheur en éclats…

En quelques mots:

Ce que j’ai aimé: retrouver la plume touchante et sensible de l’autrice, être prise d’affection pour chaque personnage, le lien filial bienveillant entre Reine et Noé, l’intensité des émotions et les relations profondes qui unissent les protagonistes, les sujets mis en avant tels que la mono-parentalité, la famille et la recherche de ses origines

Ce que je n’ai pas aimé: comme à chacun des romans d’Agnès Martin-Lugand, quitter les personnages auxquels on s’attache inévitablement !

Mon avis :

Chaque nouveau roman d’Agnès Martin-Lugand est devenu pour moi un rendez-vous incontournable de ma vie de lectrice, un moment que je ne manquerai pour rien au monde ! C’est donc bien sûr sans grande surprise que j’ai voulu faire la connaissance de Reine et ses amis, impatiente de découvrir les aventures de ces nouveaux personnages, des tranches de vies qui nous font frémir d’émotions et des mots qui se dévorent sans fin !

Comme « une évidence » (hmmm elle était facile celle-ci), ce roman fut un réel coup de cœur dès les premiers chapitres ! En outre, il m’a fallu très peu de pages pour comprendre combien j’allais m’attacher à Reine, à son caractère doux et protecteur, son côté maternel mais aussi son tempérament loyal et bienveillant. Sa relation avec son fils unique Noé est à son image, aussi attendrissante que le ronronnement d’un chat qui nous apaise. Alors que la confiance règne entre la mère et son fils, un lourd secret trop longtemps gardé sous silence va venir tout chambouler. Il s’agit d’ailleurs d’une révélation qui pèsera son poids de vérité, le destin, fatal joueur, ayant voulu frapper fort en taquinant le hasard…

Dans cette nouvelle histoire les personnages nous font voguer entre Rouen et Saint-Malo, bercés par le vague à l’âme de chacun d’entre eux. Je me suis personnellement attachée à tous ces personnages qui déversent une personnalité unique, chacun jouant son rôle dans l’intrigue menée sous le signe de l’émotion et la quête de ses origines.

Pacôme, cet oiseau voyageur sans réel port d’attache m’a aussi énormément touché. Bien que son destin nous laisse sans voix, sans souffle, son aspect baroudeur mérite son lot de surprise avec la rencontre de Reine et Noé. La vie va choisir de lier leurs destins d’une certaine manière et les fera réviser bon nombre de leurs principes qu’ils réécriront communément, pour mieux se construire, et même se reconstruire.

Bien sûr les ingrédients propres a l’autrice confirment leur succès et j’irai même jusqu’à dire qu’ils se bonifient au fil des histoires allant jusqu’à taquiner un peu plus en profondeur nos émotions et notre empathie.

Pour résumer, si vous n’avez pas encore lu ce merveilleux roman riche des messages qu’il véhicule et fort des émotions qu’il dégage, n’attendez plus et foncez ! Sans aucun doute, l’histoire de Reine vous fera vivre une montagne d’émotions, toutes aussi teintées les unes que les autres autant qu’elle vous transportera de Normandie en Bretagne en passant par l’Inde ! Un régal pour les papilles, pour les âmes voyageuses et un roman qui respire la tendresse et l’humanité !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s