[Théâtre] Jamais plus

Auteur: Geoffrey Lopez

Artiste: Antoine Fichaux

Genre: Historique

Mise en scène : Geoffrey Lopez

Durée : 1h10 min

Lieu : Théâtre du Roi René (Paris)

Du jeudi au samedi du 14 mars au 14 avril 2019.

Présentation :

Le parcours d’un homme passant des jeunesses hitlériennes au mouvement résistant « La Rose Blanche », de la fascination à la révolte.

Alors que le nazisme est en marche dans l’Allemagne d’avant-guerre, Franz Weissenrabe, un garçon ordinaire, est irrésistiblement séduit par la fraternité et les activités proposées par les jeunesses hitlériennes.
Il devient ainsi peu à peu le jouet du fascisme, un bon petit soldat, prêt à tout, même à dénoncer son père lorsque celui-ci veut aider des juifs à quitter le pays. Face à la violence de l’arrestation de la famille juive et de son père, Franz va rompre avec tout ce qu’il aimait et rejoindre le mouvement résistant « La Rose Blanche ».

« Jamais plus » est un appel à réflexion. À travers Franz, on s’interroge sur le droit à l’innocence, le patriotisme, la force et le droit de révolte, l’endoctrinement…

Mon avis :

Époustouflant, intense, saisissant, un chef d‘œuvre !

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas été voir une pièce de théâtre sur la capitale, par manque de temps certainement, et d’argent aussi… Quand mon cher et tendre m’a annoncé qu’un de ses collègues jouait quelques représentations puis présenté le sujet abordé dans ce spectacle, je n’ai pas hésité une minute !

Sachant qu’en matière de théâtre Monsieur s’avère être de très bon conseil (c’est son métier de base en même temps puis avouez que je ne suis pas la mieux placée pour être modeste à son égard ah ah), je n’ai pas cherché à en savoir davantage. Je n’ai AUCUN regret !

Tout est mis en œuvre pour nous plonger dans l’ambiance saisissante de cette époque sombre et torturée qu’est celle du nazisme : le jeu d’acteur exceptionnel, le cadre musical et sonore posé là venant taquiner nos émotions, toutes plus fortes les unes que les autres mais aussi le décor et la mise en scène, simples mais efficaces.

Aucun détail, aucune réplique n’est laissée au hasard. On est happé dès les premiers instants, plongés dans une brume presomptueuse en guise d’accueil. Ce qui m’a scotchée concerne avant tout l’interprétation d’Antoine Fichaux, seul sur scène et qui, par son éloquence et ses jeux de rythme nous transporte, sans un seul instant perdre son public.

De même, l’écriture et les mots choisis ne m’ont pas laissée insensible. La plume de l’auteur est aussi pragmatique que poétique, se jouant à plusieurs reprises des sonorités et messages métaphoriques qui prennent vie sous nos yeux en la personne de Franz. Le sujet, pourtant fort audacieux, voir même sensible est abordé avec soin, intelligence allant jusqu’à soulever des questions pertinentes telles que l’innocence ou encore le mécanisme d’endoctrinement.

En résumé, c’est fort, magnifique et splendide ! Je ne peux que vous recommander cette pièce qui réunit tous les ingrédients nécessaires à un succès mérité, à la réflexion plébiscitée sur des sujets toujours d’actualité, surtout par les temps qui courrent . Je n’ajouterais qu’un seul mot final : FONCEZ !

Informations et réservations disponibles ici !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s