[Littérature] Confidences d’une emmerdeuse

Auteure: Hélène de Montaigu

Genre: Littérature contemporaine

Edition: Auto-édition

Parution: Novembre 2018

Nombre de pages: 126 pages

Résumé :

« Je m’appelle Zénaïde. Je suis une emmerdeuse. Les honorables membres de la fratrie au sein de laquelle j’ai vu le jour, dans leur grande sagesse, m’ont ainsi baptisée. »
Zénaïde a grandi dans un cadre familial avare de sentiments, où la domination masculine prévaut. Elle se sent à part d’une fratrie avec qui elle ne partage aucune connivence. Pourquoi donc a-t-elle été affublée du qualificatif d’emmerdeuse ? Cette mauvaise réputation, telle un second prénom, lui a collé à la peau toute sa vie. Elle n’a jamais pu s’en débarrasser. De quel outrage, cette petite dernière s’est-elle rendue coupable aux yeux des siens ? Zénaïde veut comprendre, et pour cela, elle va mener son enquête…

Envie de découvrir cette histoire ? Ce livre est disponible ici.

En quelques mots:

Ce que j’ai aimé : la couverture fraîche et intrigante, l’histoire dans sa globalité et être plongée au cœur de la vie quotidienne d’une famille, la plume pertinente et authentique, la narration à la première personne, me retrouver dans certaines situations vécues par Zenaïde, la liste récapitulative des personnages en guise de memo

Ce que je n’ai pas aimé : la faible présence de dialogues qui peut parfois peser.

Mon avis :

Dans ce récit à la première personne, la narratrice, Zenaide nous présente sa famille nombreuse, chacun des membres étant minutieusement passé au peigne fin en commençant par Ella, sa mère qui va connaître un destin tragique.

A travers ce portrait familial on prend donc connaissance d’un vécu parfois tourmenté, parfois honorable et surtout chargé en réflexions. J’admets qu’on peut parfois s’y perdre à travers les différents prénoms mais l’auteure à pensé à tout et pris soin d’insérer, au tout début du roman une liste récapitulative de tous les membres de la famille afin de s’y référer à tout moment de la lecture. J’ai trouvé astucieux d’avoir pensé à ce détail qui s’avère fort utile au fur et à mesure des chapitres.

L’histoire de Zenaide, qu’elle retrace à travers les différentes étapes clés de sa vie (enfance, les études, premier emploi, mariage, etc) nous projète au cœur de la plus intime des sphères, allant même jusqu’à pousser le lecteur à réfléchir sur le rôle de chacun au sein du foyer familial. Il s’avère qu’être la petite dernière d’une famille nombreuse n’est pas la place la plus profitable mais on comprend vite que Zenaide doit son côté emmerdeuse à ce cas de figure. Si vous avez des frères et sœurs cette histoire fera écho sans aucun doute à bon nombre de situations que vous êtes susceptibles d’avoir vécues comme ce fut mon cas.

J’ai apprécié de vite pouvoir m’identifier aux différentes situations que l’on retrouve en famille comme les grandes tablées avec la table des adultes et des enfants, la force de caractère de Zenaide qui se doit de s’imposer en tant que cadette, ou encore le débat suscité par l’expression des sentiments, la pudeur et le rapport homme femme après analyse du cadre de vie qui nous suit ensuite tout au long de notre vie.

Aussi, le fait que l’histoire soit racontée à la première personne nous propulse rapidement dans un cadre intimiste, un cadre dans lequel on se sent bien en nous attribuant un peu comme le rôle du confident. La plume est agréablement travaillée, et la présence de descriptions et de narration domine sur le peu de dialogue qui m’a, je dois dire parfois laissé un goût de trop peu. Cela n’enlève en rien toutefois le plaisir de la lecture qui m’a globalement séduite. C’est en résumé un premier roman sensible, touchant et teinté d’humour qui interroge, le récit étant très intéressant en ce qui concerne les sujets importants mis en avant.

Je remercie chaudement Hélène de Montaigu de m’avoir confié son premier roman qui m’a valu un agréable moment de lecture, fort en nostalgie et en introspection.

Ceci est un lien d’affiliation. Si vous achetez votre livre via ce lien, je touche une petite commission. Ce geste me permettra de financer les frais relatifs aux concours par exemple.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s