[Littérature] Code 93

Auteur : Olivier Norek

Genre: Thriller

Edition : Editions Pocket

Parution: Octobre 2014

Nombre de pages : 360 pages

Résumé :


Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d’autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d’un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.
Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d’un mystérieux dossier, le  » Code 93  » ?
Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison…

En quelques mots :

Ce que j’ai aimé : la plume immersive et réaliste, les descriptions affûtées et crédibles, l’authenticité des personnages, sortir de ma zone de confort, l’humour qui vient contrebalancer l’ambiance agressive et institutionnelle.

Ce que je n’ai pas aimé : certaines scènes répugnantes et poignantes (oui c’est contradictoire mais c’était parfois un peu trop pour ma petite nature qui dans le fond à apprécié ce scénario qui transpire le vécu ), la violence des faits évoqués dès les premières pages (un cadavre emasculé, je vous laisse imaginer la précision des descriptions…).

Mon avis :

Ma plongée au cœur des écrits d’Olivier Norek se poursuit avec la lecture de son tout premier roman qui nous transporte au cœur de la première enquête de son personnage phare : le capitaine Coste.

Après « Entre deux mondes » qui est un one shot, je me suis donc lancée dans la lecture de Code 93, où retrouver la plume saisissante et réaliste de l’auteur fut un réel plaisir ! En effet, dans ce thriller, on embarque aux côté de Coste pour une enquête complexe qui se profile au fil des indices semés sur son chemin. Chaque scène décortiquée au peigne fin amène les agents de police de la Seine Saint Denis au centre de règlements de comptes fiévreux qui baignent dans la drogue et la prostitution, entre autre. Même parfois pire puisque l’intrigue, intelligemment pesée se fait aussi vectrice de l’horreur et de la violence qui demeure encore et toujours au sein de ces cités où la délinquance gagne de l’ampleur.

C’est d’ailleurs une des choses qui ne m’a pas laissée insensible car sans l’ombre d’un doute, l’auteur nous transporte au cœur de son vécu de flic dans le but d’appuyer la où c’est nécessaire, de faire naître en nous des pistes de réflexion importantes sur des sujets de société forts que sont la mise à l’écart de ces quartiers mal vus, le banditisme et la criminalité en hausse qui y règne ou encore la place et le rôle alambiqué d’un agent de police confronté quotidiennement à des situations mettant en scène la violence à l’état pur face auquelles toute forme d’émotion doit être laissée au placard.

J’ai beaucoup aimé cette première enquête du capitaine Coste bien que certains passages m’aient cisaillés les entrailles par leur précision chirurgicale qui très vite nous permet d’être projeté au cœur de la scène comme si nous y étions ! Je reste une petite nature amatrice de prime abord de créatures fantastiques et fées en tous genres mais je prend de plus en plus goût cependant à sortir de ma zone de confort par la découverte d’autres genres dont le Thriller et le Polar.

A découvrir sans plus attendre si ce n’est pas encore fait !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s