[Littérature] Hier encore

Auteur/rice : Luca Tahtieazym
Genre : Thriller
Edition : Auto-édition
Parution : Novembre 2018
Nombre de pages : 284 pages

Résumé :

Des gosses qui dansent au bord du précipice.
Une fugue.
Une odyssée.

Et vingt ans plus tard, les fantômes du passé qui viennent réclamer leur dû

En quelques mots :

Ce que j’ai aimé : retrouver le style déroutant et audacieux de l’auteur, la plume addictive et le vocabulaire recherché, le tempérament d’Elise, les rebondissements qui nous tiennent en haleine, la chute complètement inattendue, la profondeur de certaines scènes perturbantes

Ce que je n’ai pas aimé : les passages qui évoquent la maltraitance envers les enfants qui m’ont bouleversée (j’avais à la fois envie de bondir et de pleurer mais c’est, en même temps l’effet escompté)

Mon avis :

Je profite avant tout de cet article pour remercier sincèrement Luca Tahtieazym pour sa confiance et l’envoi de ce service de presse.

Luca Tahtieazym est un auteur que je prends plaisir à suivre depuis que je l’ai découvert avec « Le roman inachevé » sorti en janvier 2017, une lecture qui m’avait, on peut le dire, on ne peut plus marquée ! C’est depuis un réel plaisir de retrouver sa plume élaborée et son style d’écriture audacieux. En effet, l’auteur manie divinement l’art et la manière de mener son lecteur par le bout du nez, le perdant par ci, par là, dans les méandres de ses mots avec à leur tête un rythme qui se veut déstabilisant. Pour sûr, Luca Tahtieazym impose son propre style par l’exposition d’un récit déroutant construit de façon originale, un choix osé qui fonctionne sans l’ombre d’un doute sur ses lecteurs.

Entre flash backs, rapports d’enquêtes et coupures de presse ou encore l’interaction de divers registres de langages, ce thriller m’a littéralement sidérée ! En toute honnêteté, je n’avais jusque là pas retrouvé cet état d’esprit depuis ma lecture de « Le roman inachevé » qui fût à l’époque un coup de foudre !

Ici, tout part d’Elise et et son jeune frère Simon, deux enfants qui décident de fuguer ensemble pour fuir les coups de leur père violent et l’indifférence de leur mère. Dès lors s’ensuivent plusieurs rebondissements qui ne vont aucunement ménager nos émotions de lecteur. J’ai été happée par les premiers mots puis aspirée dans ce tourbillon infernal tenue en haleine par un suspens qui nous fait agoniser. En parallèle, les épreuves que vont traverser les protagonistes pour échapper à l’horreur et survivre (ou pas…) m’a touchée, parfois fait trembler de peur pour eux, mais aussi étonnée pour le sang froid et le courage dont ils font preuve.

Aussi, il convient de souligner quelques clins d’œil adressés aux précédents ouvrages de l’auteur présents notamment dans le choix des prénoms (Elise, Achille…) mais également dans les péripéties. Ce détail bien pensé plaira pour sûr aux lecteurs fidèles de cet auteur mais n’entrave en rien la compréhension de ce récit pour ceux qui n’auraient nullement lu les livres concernés.

Pour finir, la chute finale m’a stupéfaite par son retournement de situation clairement inattendu et amené avec justesse et finesse. J’ai été bluffée ! Jusqu’au bout on baigne dans un climat aussi oppressant que sensible sans une minute imaginer le pire, l’impensable… Qu’est ce donc ? Je vous laisse le découvrir par vous même !
En résumé, ce thriller est une réussite qu’il convient de découvrir sans plus attendre pour son écriture affûtée, son style obnubilant et ce sentiment d’attente inquiétant. L’auteur tire sur la corde raide de nos émotions tout le long de son récit et réussi encore à nous étonner par un coup de maître final qui marque les esprits. Si vous n’avez pas encore lu l’histoire d’Elise, Simon et les autres, n’attendez plus et foncez sans plus attendre ! Je recommande plus que chaudement !

Une réflexion sur “[Littérature] Hier encore

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s