[Littérature] Le silence nous appartient

Auteur/rice: Claire Casti de Rocco
Genre: Littérature française
Edition: City Editions
Parution: Mai 2018
Nombre de pages: 223 pages

Résumé:

51+ehtracvl1146764630..jpg

 » Pour construire sa vie, il faut savoir accepter son passé. « 

Augusta n’a jamais oublié l’été de ses seize ans. Tombée dans l’Atlantique depuis une falaise, elle a été secourue par Élisa qui est morte noyée en lui sauvant la vie. Rongée par la culpabilité, Augusta a essayé de se reconstruire à Paris.

Des années plus tard, le hasard ramène la jeune femme là où tout a basculé. Dans la maison où elle a grandi, Augusta perçoit maintenant des signes étranges : des objets déplacés, des bruits de pas… Comme la présence d’un être disparu, celle d’Élisa.

La jeune femme réalise que tant que la lumière ne sera pas faite sur cette mort, les fantômes du passé continueront de la hanter. Qui était Élisa et quel secret cachait-elle ? La route vers la vérité est parsemée de mystères et de hasards heureux. Et, parfois, une seule rencontre peut changer toute une vie…

En quelques mots:

Ce que j’ai aimé: la plume touchante et fluide, même parfois poétique ; les personnages à l’âme écorchée vive, la fragilité d’Augusta et les révélations finales

Ce que je n’ai pas aimé:

Mon avis:

Avant toute chose je tiens à remercier de tout cœur les éditions City et l’autrice Claire Casti de Rocco pour cet envoi qui m’a permis de découvrir une histoire aussi attendrissante que poignante.

Quoi de plus inspirant que la vie et la mort pour donner naissance à un récit qui respire la sensibilité, transpire l’émotion et nous trouble autant qu’il nous émeut ? Les émotions, il va sans dire, sont le terrain de jeu favori de Claire Casti de Rocco qui maîtrise on ne peut mieux l’art de faire vibrer en nous un éventail de sensations ! L’histoire de la jeune Augusta aussi profonde et mystérieuse soit-elle retrace une épreuve de la vie à laquelle bon nombre d’entre nous sont confrontés tôt ou tard : la reconstruction de soit après la perte d’un être cher. Alors que le sujet de fond est difficile, j’ai admiré l’art et la manière qu’à l’autrice de nous exposer chaque étape liée au deuil par ses mots bienveillants et authentique d’autant plus que la jeune femme est hantée par la culpabilité d’avoir survécu à la noyade de laquelle Elisa l’a sauvé en payant le prix cher de sa propre vie.

En ce qui concerne les personnages, j’ai été touchée par la fragilité d’Augusta, un état qui la conduit parfois a être maladroite. De même, l’histoire poignante et mystérieuse de Johan ne m’a pas laissée insensible. Tout au long du récit, on ressent que cet homme au cœur tendre a un certain vécu, un côté très secret qu’il met progressivement à jour au fil des pages jusqu’au fin mot de l’histoire laissant place à une révélation des plus inattendues. En toute honnêteté, c’est incroyable combien on s’attend à ce que tombent les masques sans voir venir ce dénouement final. J’ai été scotchée !

En résumé, j’ai beaucoup apprécié cette lecture qui m’a énormément parlé et transportée. Traiter le sujet du deuil n’est pas chose facile et pourtant l’autrice parvient à nous envoûter avec soin de sa plume bienveillante et addictive. Ce livre est donc un cocktail d’émotions profondes que l’on prend plaisir à apprécier grâce à des personnages attachants et une pincée de secrets de famille, de romance mis au cœur d’une incroyable révélation finale ! Je recommande chaudement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s