[Littérature] Myrihandes tome 1: Le secret des âmes soeur

Auteur/rice: Guilhem Meric

Genre: Fantasy

Edition: Auto-édition

Parution: Mai 2017

Nombre de pages: 616 pages

~~~ J’ai lu ce livre dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge 2018 ~~~

Résumé:

Sur Pan-Kaïa, siège des Trois Cités et dernier refuge des Hommes de ce monde, Sisam et Helya partagent une extraordinaire amitié. Arrachés l’un à l’autre, ils se retrouvent quinze ans plus tard pour apprendre qu’ils sont des Âmes-Sœurs, capables de faire revivre les Myrihandes : des êtres aux pouvoirs de légende, aux âmes unies en un seul et même corps.

Leur existence, hélas, est hors-la-loi. Œuvrant sous l’autorité d’un mystérieux seigneur, les Gouverneurs des Trois Cités exercent depuis toujours une terrible oppression sur les Âmes-Sœurs, afin que nul Myrihande ne renaisse en ce monde.

Pour sauver leur amour et libérer toutes les autres Âmes-Sœurs prisonnières des Cités, Sisam et Helya vont devoir tout apprendre du lien secret qui les unit, qui pourrait faire d’eux le plus puissant des Myrihandes…

En quelques mots:

Ce que j’ai aimé: la couverture qui est tout bonnement sublime, la plume addictive et envoûtante, l’univers magique merveilleusement bien construit, les personnages tous aussi attachants et importants les uns que les autres

Ce que je n’ai pas aimé: le fait que j’ai fait traîner ce livre en longueur et me sois parfois perdue dans la complexité de l’univers imaginaire, regretter d’avoir jonglé en même temps avec d’autres lectures ce qui m’a écarté quelque peu de l’intensité de cette histoire

Mon avis:

Avant toute chose, je tiens à remercier sincèrement l’auteur pour l’envoi de ce merveilleux ouvrage que j’ai eu plaisir à découvrir. La légende des Myrihandes est un univers encensé par chacun des mots que l’auteur a posé. Ce dernier nous dévoile au fil des pages son monde merveilleux par le biais d’un récit divinement bien construit ayant le mérite de poser chaque tenant et aboutissant de son univers. Sans plus attendre, on est transporté dans les méandres de Pan-Khaïa à suivre les péripéties des deux héros Sisam et Helya dont la relation aussi tendre que touchante ne peut nous laisser insensible. Il convient d’ailleurs de dire que les descriptions et les mots précis jouent un rôle particulier dans la compréhension de l’histoire, l’auteur maniant à la perfection l’art de faire appel à nos émotions.

Sans appel, ce premier tome reste du domaine de la fantasy et présente pour le coup tous les ingrédients propres à ce genre que j’apprécie personnellement à savoir des pouvoirs magiques, une quête, des conflits et créatures imaginaires le tout assaisonné à la sauce épique qu’est celle de l’aventure. A ce propos, on ressent très vite tout le travail autour de cet ouvrage que ce soit en matière d’écriture mais aussi d’illustration ! A la toute fin du livre on retrouve une partie « Annexes » fort intéressante qui nous en apprend davantage sur la construction du monde des Myrihandes, leurs origines et leur modes de vie à travers des dessins et textes explicatifs. J’ai trouvé cette idée judicieuse et cette attention touchante ! Pour vous donner une idée, l’auteur a été même jusqu’à imaginer leur propre dialecte, c’est époustouflant !!

Pour en venir aux personnages, j’ai pour ma part énormément apprécié Silam pour son caractère humain. Sa réflexion au sujet de la Misandre, une créature femme-serpent en cage m’a beaucoup touchée puisqu’elle véhicule un réel message de tolérance ! De même j’ai adoré Farf, un anachrone mis en avant par ses expressions loufoques telles que « saperfouille » ! Il m’a fait beaucoup rire je dois dire. En revanche Heguemandre m’a à de nombreuses reprises fait sortir de mes gonds pour sa façon d’être aussi austère et intransigeante !

En résumé, ce premier tome plante le décor avec originalité et annonce de belles aventures à venir qu’il me tarde de découvrir. J’ai passé un agréable moment de lecture, parfois laborieux mais je ne peux m’en prendre qu’à moi-même pour avoir lu plusieurs autres livres en parallèle de celui-ci (ah la la, ma gourmandise me perdra…) . J’en tire justement une leçon et ne reproduirai pas cette fâcheuse erreur à la lecture du second tome pour cette fois ci me plonger à corps perdu dans cet incroyable univers ! Amateur du genre, n’hésitez plus et foncez !

Pour les plus curieux d’entre vous qui souhaiteraient en apprendre davantage sur le merveilleux travail de Guilhem Meric et sur cette saga de manière générale, je vous invite à aller faire un tour sur son site dès à présent 🙂

Site web de Guilhem Meric

4 réflexions sur “[Littérature] Myrihandes tome 1: Le secret des âmes soeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s