[Littérature] Un merci de trop

Auteure : Carène Ponte
Genre : Feel good
Edition : Pocket
Parution : Juin 2017
Nombre de pages : 240 pages

~~~ J’ai lu ce livre dans le cadre du Challenge des 4 maisons 2018~~~

Résumé :

un merci de trop

Sage et obéissante depuis le jour de sa naissance, Juliette a tour à tour été un bébé facile, une enfant modèle, une adolescente sans problèmes et une jeune fille rangée. À presque 30 ans, habituée à dire docilement oui à tout et effacée jusqu’à la transparence, elle ronronne dans la chaleur rassurante d’une vie sans remous d’assistante de gestion. Jusqu’à ce  » merci  » de trop, seule réponse qu’elle parvient à bafouiller après une énième humiliation professionnelle. Ouvrant brusquement les yeux sur le désert de son existence, Juliette décide de démissionner et d’enfin vivre ses rêves, au risque du désordre.
Et du désordre, il va y en avoir beaucoup…

En quelques mots :

Ce que j’ai aimé :la fraîcheur du récit, l’humour tout en finesse propre à l’auteure, les situations cocasses et le voisin canon (bah quoi?)

Ce que je n’ai pas aimé :

Mon avis :

Découverte avec son roman « Tu as promis que tu vivrais pour moi », Carène Ponte fait partie de ces auteures que j’ai pris l’habitude de suivre, l’histoire de son héroïne ayant marqué ma vie de lectrice dans une épreuve difficile que fût celle du deuil. Depuis, j’ai eu envie de poursuivre et faire la connaissance de Juliette, une autre héroïne, dans une toute autre histoire aussi touchante que rafraîchissante.

Ici pas de deuil mais un tout autre sujet qui nous a tous concerné à un moment donné : l’émancipation et le merci de trop ! Juliette a constamment peur de froisser ceux qu’elle aime à tel point qu’elle s’est oublié et se voit fâner de jour en jour telle une rose asséchée par un soleil étouffant.

Jusqu’au jour où la jeune femme va enfin se décider à prendre son destin en main, bousculée par des brimades et un manque de reconnaissance désopilant. Elle va se donner les moyens de réussir et réaliser ses rêves dont un en particulier : celui d’écrire ! Bien sûr, rien ne va être facile et la vie va lui tendre de nombreuses embuscades mais Juliette, remontée comme un coucou n’a pas dit son dernier mot. D’ailleurs, en matière de mots, elle va en l’occurence mettre du temps à faire comprendre à ses parents quel est son bonheur, surtout à sa mère qui est ce qu’il y a de plus borné !

Pour faire face à cela et reprendre le tracé de son chemin la menant jusqu’au bonheur, il va sans dire que l’auteure ne lésine pas sur les péripéties mouvementées et parfois des plus farfelues… Se retrouver en couple avec un acteur de film X par exemple… Homme qu’elle se retrouve à présenter à ses parents bien sûr (c’est là qu’est le plus drôle de la chose!!!). Et encore, ceci n’est qu’une mise en bouche…

Une fois de plus, cette lecture m’a grandement fait rire, m’a fait du bien au moral par sa tendresse et son humour pétillant clairement contagieux ! Entre romance et tracas du quotidien, envie de s’émanciper et vivre ses rêves, un voisin canon tombé par là, il est impossible de ne pas apprécier les aventures de cette autre héroïne attachante qui ne mérite qu’une chose : s’épanouir pleinement ! A savourer sur la plage ou dans un cadre bucolique en plein été !

Publicités

3 réflexions sur “[Littérature] Un merci de trop

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s