[Article invité] Le grand livre des gnomes, chroniqué par Pauline Deysson

Hello mes passionnés !

Aujourd’hui j’ai le plaisir d’accueillir Pauline Deysson, jeune auteure mais aussi blogueuse littéraire sur La Bibliothèque qui ouvre la danse des articles invités sur le blog. Elle a choisi de vous présenter « Le grand livre des gnomes » écrit par Terry Patchett et je la remercie chaleureusement d’avoir accepté de se prêter au jeu.

Auteur: Terry Patchett
Genre: Fantasy
Edition: J’ai lu
Parution: 2001
Nombre de pages: 509 pages

Résumé:

Lorsque Masklinn, seul chasseur d’une tribu de gnomes, pénètre dans le grand magasin Arnold Frères, quelle n’est pas sa surprise de découvrir que ses rayonnages abritent des centaines de ses congénères, invisibles au regard des hommes !
Un vent de panique l’accompagne car, pour les résidents, le « dehors » n’existe pas. De plus l’intrus est venu avec le Truc, un objet doué de parole qui prétend connaître l’origine du petit peuple. Pire, il leur révèle que le magasin est sur le point d’être détruit ! Il n’y a dès lors plus qu’une solution : l’exode. Tâche titanesque pour des êtres de dix centimètres de haut, dont Masklinn est devenu le prophète involontaire ….

En quelques mots:

Ce que j’ai aimé: Un humour omniprésent et fin, intelligent, percutant, très bien intégré à une histoire pleine d’aventure et de suspens

Ce que je n’ai pas aimé: Rien… Je l’ai dévoré de A à Z. Seul bémol: je voudrais une suite 😭 que l’histoire ne s’arrête jamais !

Mon avis:

Ce roman est le premier que je lis de Terry Pratchett, mais certainement pas le dernier ! Action, aventure et une bonne dose d’humour sont au rendez-vous dans cette histoire qui vous montrera le monde tel que vous ne l’avez jamais vu. Des grands magasins aux vaisseaux spatiaux en passant par les carrières de pierre et les réserves naturelles, quand on mesure dix centimètres de haut, beaucoup de choses se trouvent relativisées… Sans compter que dix années de vie humaine équivalent à cent ans de vie gnomique. Imaginez qu’Octave Mouret soit Dieu et Au Bonheur des Dames le monde, calquez-y un fragment d’Europe médiévale et saupoudrez le tout de satire : vous obtiendrez Le grand livre des gnomes.

Pour un gnome, nos secondes sont des minutes, nos camions des monstres et nos romans des manuels scolaires. La guerre a longtemps fait rage entre les familles Merceri, Quincailleri et Maroquineri : heureusement, l’Abbé de Papeteri veille et consigne l’Histoire dans la Gnomenclature. C’est avec ébahissement que Masklinn et sa petite troupe, qui viennent du Dehors, découvrent les factions du Grand Magasin. Mais la surprise n’est pas moindre pour les gnomes d’intérieur, quand ils apprennent que le chauffage et la climatisation se nomment soleil et vent… Clins d’œil et parodies se succèdent plus vite que nos éclats de rire, et font du Grand livre des gnomes un roman qui se dévore. Purement et simplement.

Le génie de Terry Pratchett est qu’il ne se contente pas d’être drôle : chaque satire est soigneusement calculée. De la lecture qui « échauffe trop le cerveau » des femmes, à l’art de la dispute, qui consiste à « ne pas écouter ce que l’autre [a] à dire », et marche particulièrement bien quand les participants doutent de leurs convictions, puisqu’ils « hurlent toujours plus fort que les autres, comme s’ils cherchaient surtout à se convaincre eux-mêmes »… Tout le roman est truffé de micro-analyses qui nous renvoient à nos défauts. Car s’il est bien une chose que partagent les gnomes et les humains, en dehors de leur capacité à coopérer à grande échelle, c’est l’amour de la hiérarchie et des débats inutiles. Mais comme les gnomes (ou les grenouilles dendrobates), peut-être aurons-nous un jour la curiosité de sortir de notre fleur ?

Et vous, connaissez-vous Terry Pratchett ? J’ai tellement adoré Le grand livre des gnomes que je n’ai qu’une envie : me lancer dans les Annales du disque-monde ! Style élégant, équilibre parfait entre dialogues, narration et description, humour intelligent, je compte bien appliquer les leçons de ce maître dans La Bibliothèque 😉

~~~~~~

Cet article vous a plu? N’hésitez pas à découvrir ses autres articles sur son blog La Bibliothèque. Vous pouvez également la suivre sur les réseaux sociaux via sa page Facebook pour ne manquer aucune de ses actualités ! Rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle chronique invité ❤

Publicités

Une réflexion sur “[Article invité] Le grand livre des gnomes, chroniqué par Pauline Deysson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s