[Littérature] Quand on a que l’humour

Auteure : Amélie Antoine
Genre : Littérature contemporaine
Edition : Michel Lafon
Parution : Mai 2017

Nombre de pages : 424 pages

Résumé :

quand-on-n-a-que-l-humour-909443-264-432C’est l’histoire d’un humoriste en pleine gloire, adulé de tous, mais qui pense ne pas le mériter. 
Un homme que tout le monde envie et admire, mais que personne ne connaît vraiment. 
Un homme blessé qui s’est accroché au rire comme on se cramponne à une bouée de sauvetage. 
C’est aussi l’histoire d’un garçon qui aurait voulu un père plus présent. 
Un garçon qui a grandi dans l’attente et l’incompréhension. 
Un garçon qui a laissé la colère et le ressentiment le dévorer. 

C’est une histoire de paillettes et de célébrité, mais, surtout, l’histoire d’un père et d’un fils à qui il aura fallu plus d’une vie pour se trouver. 

En quelques mots :

Ce que j’ai aimé : les thématiques mises en avant ; la crédibilité, l’émotion et l’intensité du récit, le rythme avec lequel est construit l’histoire
Ce que je n’ai pas aimé : les phrases parfois très longues

Mon avis :

J’ai beaucoup entendu parler de ce roman sur des groupes de lecture et booktube. N’ayant encore jamais lu d’Amélie Antoine, je n’ai pas manqué l’occasion de participer à un concours proposé sur ses réseaux pour ainsi saisir la chance de faire la connaissance de sa plume plus que complimentée. Quelques jours après, j’ai eu l’agréable surprise d’apprendre que j’avais remporté cet exemplaire d’une édition antérieure et de surcroît dédicacé. Je tiens à remercier de tout cœur Amélie pour l’envoi de son livre et sa dédicace, une attention qui fait toujours plaisir =)

Pour en venir à l’histoire, elle est divisée en deux parties, narrées par deux points de vues distincts. Dans un premier temps on suit l’histoire d’Edouard, un homme qui s’épanouit dans sa passion de faire rire les gens en montant sur scène. En apparence, tout est réuni pour le rendre heureux : succès, réussite, situation financière confortable. On apprends toutefois par son regard qu’il a dû se battre et faire face à plusieurs choix et obstacles pour atteindre son rêve.

Puis on arrive au point de vue d’Arthur, le fils unique d’Edouard, blessé d’avoir subit le succès de son père contraint d’être absent lorsqu’il était petit. Brouillé avec lui et sacrément rancunier, un événement tragique va conduire le fils à comprendre ce qui a conduit son père à de tels sacrifices, allant jusqu’à changer du tout au tout l’image qu’il se faisait de son géniteur prisonnier de son succès. Méfiance ! Il ne faut jamais se fier aux apparences…

Le choix du double point de vue interne est fort judicieux puisqu’on ressent chaque émotion, aussi poignante et touchante soit elle. Ce procédé a tout autant le mérite de nous faire réfléchir sur bien des sujets : prendre le temps de comprendre ceux qu’on aime, ne pas perdre un miette de chaque instant de bonheur à leurs côtés, l’importance des choix que l’on prend et être capable de les imposer ou encore l’influence du handicap sur le quotidien.

Chacun des deux hommes a un rôle percutant dans l’histoire et ont tous deux en commun une problématique qui entrave leur quotidien : la relation père fils et l’incompréhension de l’autre. Au cœur de cette famille touchée de plein fouet par le handicap mais aussi l’absence, ce livre tel un miroir par son reflet nous révèle combien l’homme est rempli de ressources lorsqu’il s’agit de donner vie à ses plus grands rêves par amour pour les siens.

J’ai beaucoup apprécié cette lecture à la fois poignante, intense et pleine d’émotions. Les messages véhiculés sont à la fois durs et éblouissants ce qui m’a d’ailleurs valu quelques larmes… Avec ce roman, Amélie Antoine réussi avec brio le pari de nous bouleverser de l’intérieur par un récit dramatique des plus réaliste et touchant. Une découverte marquante qui me ravie au plus haut point si bien que je suis impatiente de me pencher sur ses autres écrits qui sont « Fidèle au poste » ou encore le plus récent « Les secrets ». Je recommande chaudement !

Publicités

8 réflexions sur “[Littérature] Quand on a que l’humour

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s