[Littérature] Le monde d’Anaonil, livre 1: Auriane

Auteure : Cécile Koppel

Genre : Fantasy

Edition : Sudarènes Editions

Parution : Février 2016

Nombre de pages : 284 pages

Résumé :

51xDLaE7lpL._SX195_Onil s est fait enlever. Séquestré, martyrisé, il vit des heures éprouvantes et va se découvrir un allié en la personne de Solim, son formateur, avec lequel il entretient des relations difficiles et conflictuelles. Pourquoi Solim met-il sa propre vie en danger pour lui venir en aide ? Onil est spécial. Il n en sait rien. Ceux qui l’ ont enlevé non plus. Solim s’ en doute, mais il ne sait pas exactement en quoi. Sans l’ avoir voulu, alors même qu il croit cela tout à fait impossible, cette particularité que possède Onil va lui permettre de quitter la dimension dans laquelle il vit. Il se retrouve ici… dans le monde où nous vivons… Des garçons ordinaires vont croiser sa route et cette rencontre va bouleverser leur vie… ainsi que celle d Auriane, la soeur de l’ un d eux…

En quelques mots :

Ce que j’ai aimé : l’originalité de l’univers, l’index à la fin qui permet de comprendre correctement les termes propres à l’univers, la construction atypique du roman, l’écriture travaillée et le vocabulaire recherché, le cliffhanger qui provoque un suspens du diable

Ce que je n’ai pas aimé : la longueur dans les premiers chapitres, la relation Onil -Auriane trop peu développée à mon goût

Mon avis :

Rencontrée pour la première fois au Salon Fantastique de mars 2017, Cécile Koppel et son univers m’ont vite intrigués. Il faut aussi dire qu’elle en parle avec tant de passion qu’on ne peut que se laisser tenter par son monde qui nous fait voyager entre deux dimensions dont l’une se trouve être notre société actuelle.

Avec ce premier tome l’auteure signe le début d’une saga prometteuse qui m’a globalement séduite. Bien que les premiers chapitres présentent une certaine longueur, ils s’avèrent essentiels pour comprendre l’histoire et ont pour rôle de planter le décors. J’ai d’ailleurs tout de suite relevé la numérotation des chapitres, une numérotation des plus atypiques puisque le roman commence par le chapitre – 6 pour se finir au chapitre 14 en passant par le chapitre 0. Ce n’est pas dans tous les ouvrages qu’on tombe sur ce principe de numérotation et cette originalité a eu le mérite de retenir mon attention. C’est à ce propos la première fois que je fais face à ce cas de figure.

On comprend vite que les chapitres avant le 0 se déroulent dans une dimension parallèle où Onil a été fait prisonnier. On y fait la connaissance de son formateur, aux côtés duquel il va parvenir à s’échapper d’une vilaine tourmente. Cette fuite va transporter Onil dans notre monde actuel, un événement qui va bouleverser le quotidien du jeune apprenti. En d’autres termes, cette construction du récit qui n’est pas des plus ordinaires se montre fort judicieuse de la part de l’auteure.

De même, on ressent qu’elle ne lésine pas sur l’imagination lorsqu’il s’agit des facultés de ses personnages venus d’ailleurs ! Par exemple, Onil porte ce qui est désigné comme étant un thermotyle, un vêtement qui présente de nombreux avantages comme celui de recycler l’eau produite par le corps, une capacité parmi tant d’autres que je vous laisse découvrir en vous penchant à votre tour sur cette histoire.

Par ailleurs, bien que j’ai apprécié ce voyage inter-dimensionnel, je m’attendais à ce que la relation entre Onil et Auriane soit davantage développée. C’est certainement ma tendance à m’imaginer qu’il y a des romances partout ou bien que la Saint Valentin date d’il y a peu ! (rires). Certainement que ce lien sera développé plus en précisions dans les tomes suivants, du moins je l’espère ! Néanmoins, j’ai vite passé outre cette légère déception grâce à la plume addictive et précise de l’auteure qui nous construit au fil des mots cet univers des plus fascinants ! D’autant plus qu’avec ce cliffhanger du diable en guise de fin, on a qu’une envie : se jeter voracement sur la suite !

Et vous, l’avez-vous lu? Je serai ravie de lire vos commentaires concernant notamment la suite de cette saga qui m’intrigue fortement =)

Publicités

6 réflexions sur “[Littérature] Le monde d’Anaonil, livre 1: Auriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s