[Littérature] Neverland

Auteur : Timothée de Fombelle

Genre : Littérature contemporaine

Edition : Editions de l’Iconoclaste

Parution : Septembre 2017

Nombre de pages : 128 pages

Résumé :

neverlandNeverland est l’histoire d’un voyage au pays perdu de l’enfance, celui que nous portons tous en nous. À la fois livre d’aventure et livre-mémoire, il ressuscite nos souvenirs enfouis.

Après son immense succès en littérature jeunesse (Tobie Lolness, Vango, Le livre de Perle), Timothée de Fombelle signe son premier livre pour adultes.

« Je suis parti un matin en chasse de l’enfance. Je ne l’ai dit à personne. J’avais décidé de la capturer entière et vivante. Je voulais la mettre en lumière, la regarder, pouvoir en faire le tour. Je l’avais toujours sentie battre en moi, elle ne m’avait jamais quitté. »

 

En quelques mots :

Ce que j’ai aimé : l’aspect poétique du récit, la profondeur du texte et la plume de l’auteur de manière générale

Ce que je n’ai pas aimé :

Mon avis :

Timothée de Fombelle est un auteur que j’ai découvert pour la première fois sur booktube grâce à la chaîne Le souffle des mots. A force de voir tant d’enthousiasme de la part d’Audrey à son égard, je me suis donc laissée tenter et ai demandé à recevoir son nouveau roman en service presse. C’est avec une grande joie que j’ai appris que la maison d’édition acceptait gentiment de me faire parvenir un exemplaire numérique du livre, et je les remercie sincèrement pour la confiance qu’ils m’ont accordé.

Avec « Neverland », Timothée de Fombelle signe son premier livre pour adultes, puisque jusqu’alors c’est pour le jeune public qu »il écrivait, ayant entre autre rencontré un franc succès auprès d’eux avec son roman « Le livre de Perle ».

Ici, il nous embarque donc pour un voyage philosophique entre l’enfance et l’age adulte, épris par les tourments auxquels nous faisons tous plus ou moins face à cette époque importante de notre vie.

D’une part, la plume délicate de Timothée m’a beaucoup plue, mettant en lumière des sujets portant à réflexion tels que la construction d’un adulte durant son enfance ou encore le regard innocent d’un enfant face à la vie. Ce récit profond et intense m’a fait beaucoup réfléchir sur l’importance de cette époque de notre vie, sur des évènements auxquels un petit peut êtte confronté et comment il les perçoit comme la perte d’un proche, l’amour, la peur, l’imaginaire qui est à cet âge quelque part le fruit d’une innocence certaine.

D’autres parts, j’ai pris plaisir à découvrir cette histoire touchante, à me laisser tirer dans les tréfonds de l’enfance guidée par ces mots extraordinairement bien pensés. Au fil des pages, j’avais de plus en plus envie de me concentrer sur ce récit à la fois réaliste et fort poétique, admirative du style métaphorique et délicat du récit. De plus, les chapitres sont plutôt courts ce qui est appréciable et je trouve que l’enfance est une thématique qui nous concerne tous, par laquelle on est forcément touchés ce qui a de suite rendu cette histoire intéressante à mes yeux.

Je suis vraiment ravie de cette découverte et ne regrette aucunement ma lecture. Je pense même me pencher sur les précedents romans de l’auteurs pour les lire prochainement =) 

A ce propos, si vous avez déjà lu ces livres, je serai curieuse de lire vos avis en commentaire et ce que vous en avez pensés.

En résumé, si vous aimez les mots travaillés, les textes qui tendent à la reflexion sur des sujets importants avec des scènes touchantes, ce livre est fait pour vous !

Publicités

3 réflexions sur “[Littérature] Neverland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s