[Littérature] La tour de Sélénite

Auteur : Arnaud Codeville

Genre : Horreur/ Fantastique

Parution : Juin 2015

Edition : Auto-édité

Nombre de pages : 203 pages

Résumé :

la tour de seleniteAdel Blanchard est un écrivain en perdition. Depuis quelques mois, sa vie ne se résume qu’à éviter les huissiers et à courir après son ex-femme pour voir ses deux enfants. Pour sortir la tête de l’eau, il accepte un poste de professeur de Lettres dans une faculté de Lille. Mais peu à peu, il ne peut s’empêcher de glisser dans la dépression. Un soir, alors qu’il est prêt à commettre l’irréparable, sa voisine de palier intervient miraculeusement et l’en empêche. Il voit en elle l’opportunité de démarrer un nouveau chapitre de sa vie, c’est donc naturellement qu’il participe au projet universitaire qu’elle organise avec un collègue : la restauration d’un phare en Loire-Atlantique.

Malheureusement, il ne se doute pas que ce périple le mènera au coeur de la terreur où il y laissera une partie de son âme…

En quelques mots :

Ce que j’ai aimé :Découvrir un nouveau genre, frissonner au fil de la plume de l’auteur, le suspense intense qui joue avec nos nerfs et la fin surprenante

Ce que je n’ai pas aimé : plus jamais je n’irai à la cave!(rires)

 

Mon avis :

J’aime beaucoup découvrir de nouveaux auteurs comme vous pouvez le constater. J’ai longtemps hésité avant de lire ce livre dont on m’a vanté les mérites sur un groupe de lecture que vous connaissez certainement : « Le club des mordus de lecture ». Mais ma curiosité a eu une nouvelle fois raison de moi ^^

Je me suis donc lancée dans cette aventure, à mes risques et périls, m’avait on prévenue !

Dans les premières pages on fait la connaissance d’Adel Blanchard, nouveau professeur de Lettres fraîchement arrivé à l’université de Lille. Sa vie sentimentale vit un chaos complet ce qui entraîne une dépression chez l’écrivain raté. Le coeur fêlé, il fait vite la connaissance de Laure Jolin, sa voisine et future collègue à qui il va rapidement se confier. On comprend vite la détresse et la tristesse de cet homme à tel point qu’il en devient intrigant et attachant. Adel par la suite décide de prendre part au projet pédagogique que la jeune femme propose: celui de restaurer un phare en Loire-Atlantique.

Et là… C’est le drame ! Il est témoin de phénomènes inexpliqués, certainement le fruit de son imagination…

Adel, complètement épris de la jeune femme et mourant d’inquiétude part retrouver ses collègues et étudiants sur les lieux de ce curieux phare accompagné d’une équipe de choc… Vous vous doutez bien que quelque chose se trame, un phare abandonné, des phénomènes étranges, tout est là pour nous pousser à envisager un scénario d’horreur bateau… Mais c’est sans compter sur l’imagination de l’auteur qui ne ménage pas nos nerfs et maîtrise l’art du suspense à la perfection !

Les personnages sont aspirés dans un tourbillon infernal que l’auteur maîtrise du bout de sa plume angoissante !

Ce fut mon premier roman « horreur » et j’en suis aucunement déçue (bien qu’à certains moment j’en ai frissonné surtout quand je lisais tard le soir…)

chat effrayé

Au fil des pages, on sent monter l’angoisse progressivement et on a envie de connaître le fin mot de cette infernale excursion. La fin m’a d’ailleurs complètement bluffé ! On trépigne d’impatience et de peur jusqu’au mot final, où l’horreur et le fantastique trônent en maîtres. J’ai beaucoup aimé la plume soignée de l’auteur qui ne laisse aucunement penser à l’écriture d’un premier roman. De même, les courts chapitres ont été forts appréciables dans cette lecture. L’auteur a d’ailleurs été récompensé pour son talent en remportant le concours d’écriture des Plumes francophones, un prix amplement mérité (d’autant plus qu’il est super sympa ^^)

Je vous conseille vivement cette lecture diaboliquement frissonnante si vous appréciez ce genre. Petit conseil : Pour les plus froussards comme moi (oui oui j’assume pleinement!), à proscrire avant le coucher au risque de passer des nuits courtes… Au contraire pour les plus friands de sensations, foncez et ne vous posez aucune question !

Attention ! Ce roman est destiné à un public averti, âmes sensibles s’abstenir !

Pour vous procurer les romans d’Arnaud Codeville, rendez-vous sur son site web créé par ses soins en cliquant ici.

Le second roman d’Arnaud Codeville, « 1974 »  fait parti de mon ABC Challenge et est inscrit à la lettre C. Il me tarde de le lire et de frissonner à nouveau =)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s