[Littérature] Versus

Auteur : Luca Tahtieazym

Genre : Polar

Edition : Auto-édition

Parution : Avril 2017

Nombre de pages : 226 pages 

Résumé :

versusENTREZ DANS LA TÊTE DU TUEUR…

Quand on lui attribue à tort une nouvelle victime, Achille, le tueur en série que la presse a baptisé L’Artiste, comprend qu’une personne connaissant son modus operandi l’imite.
Les rôles s’inversent et il décide de mener l’enquête.
On trompe comme on tue : en se grimant et en semant les bribes d’une vie imaginaire que la proie ne suspectera pas.
Mais qui est la proie ?

 

En quelques mots :

Ce que j’ai aimé : le style d’écriture, le suspens et l’ambiance oppressante, descriptions précises et réfléchies, l’immersion totale dans la tête du tueur, la chute totalement inattendue

Ce que je n’ai pas aimé : certaines scènes effroyables (celle du chaton notamment…), la troisième partie dans laquelle j’ai trouvé certaines longueurs

Mon avis :

Une nouvelle fois retrouver la plume de Luca fut un réel plaisir ! Cet auteur auto-édité de talent fait désormais parti de mes favoris depuis que je l’ai découvert avec « Le roman inachevé », un réel coup de cœur à mes yeux.

Dans ce nouveau roman, l’auteur m’ a de nouveau étonnée et séduite ! Cette histoire nous plonge dans une ambiance troublante et frappante qui nous fait passer par une palette d’émotions ! Le rythme saccadé tels les battements du cœur et les descriptions détaillées annoncent la couleur jusqu’à susciter l’opressement. Par ses mots posés et réfléchis, Luca Tahtieazym nous invite à voyager dans la tête de cet artiste atypique, Achille, dont le caractère pervers et psychopathe nous file des sueurs froides. J’ai adoré cette façon de nous plonger dans les pensées les plus intimes du personnage qui s’adresse directement à nous. J’ai été jusqu’à en être mal à l’aise pour vous dire…

Néanmoins, soyez avertis : l’auteur n’est pas réputé pour ménager ses lecteurs et n’y va pas avec le dos de la cuillère… Mais c’est en quelque sorte ce que j’apprécie chez lui puisqu’on ne fait qu’un avec ses protagonistes et ne ressortons jamais indemne de ses histoires. On ressent le travail et les recherches investies derrière ce texte pour donner vie à ce récit saisissant. Par exemple, chaque signe de ponctuation est étudié au centimètre près rappelant que le tueur en série ne laisse rien au hasard…

Je n’ai pas autant été chamboulée qu’avec « Le roman inachevé », son roman précédent mais « Versus » saura ravir les plus grands amateurs du genre.

Et vous? Vous laisseriez vous tenter par une escale dans la tête d’un tueur série? 

Extrait :

[…] Vous savez quoi, j’ai envie d’être honnête avec vous. Vous lisez ces lignes et vous mentir serait une erreur. Je n’ai rien à perdre en vous dévoilant les tréfonds de mon âme, moi. Je ne vous connais pas et vous n’êtes peut-être pas digne de mes de sincérité. Si çà se trouve, vous êtes indifférent. Vous n’êtes peut-être qu’une crevure tombée sur ces mots par hasard. Vous êtes peut-être mon prochain support.

Passons.

La vérité crue et ignoble, la voici : je n’ai pas vraiment honte.

Non. Faux. Je n’ai pas du tout honte. Quand la soif d’art sera là, je l’accueillerai avec résignation et impatience à la fois. J’en connais, moi, des hommes et des femmes qui refoulent leur face ténébreuse. Ils sont rarement heureux ces gens là. On ne bannit pas ses désirs. A trop refréner ses instincts, on finit par s’évaporer.

 

acheter-amazon

Publicités

6 réflexions sur “[Littérature] Versus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s