[10 questions à ] Manon-Elizabeth d’Ombremont

Hello mes passionnés ! Aujourd’hui je vous retrouve pour une interview pour laquelle j’ai la joie d’accueillir Manon-Elizabeth d’Ombremont, auteure de la saga dark fantasy « Légendes Faës ». N’hésitez pas à aller lire mon avis sur le premier tome de cette saga récemment chroniqué sur le blog. Je remercie l’auteure d’avoir accepté de répondre à mes questions et espère que cette interview vous donnera envie de vous pencher sur son univers ^^

me dombremont

1/ Bonjour Manon-Elizabeth. Peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?

Bien entendu ! Je suis une jeune auteure de 23 ans et j’écris sous le pseudonyme de Manon Elisabeth d’Ombremont. Belge, liégeoise plus précisément, j’ai publié mon premier roman en avril 2015. Il s’agissait du premier tome des Légendes Faës.  Début 2016, j’ai été approchée par l’Ivre-Book et le contact est tout de suite bien passé entre l’éditeur et moi. C’est quelqu’un de passionné et d’ouvert, qui appréciait ma plume. Je lui ai d’abord soumis le « Nechtaànomicon », mais c’est ma nouvelle « Lune de Miel » qu’il a surtout aimé. J’ai ensuite été en contact avec Sharon Kena, qui m’a demandé d’écrire un roman. Pas très douée en romance (c’est le genre phare de la maison d’édition), j’ai proposé un thriller psychologique se déroulant dans la mafia, sur fond de romance lesbienne, que l’éditrice a visiblement aimé puisqu’il est publié là-bas depuis mars 2017, sous le titre de Bratva – Larme Bleue. Un mois plus tard, l’Ivre-Book récupérait les droits des Légendes Faës et a réédité « la Chienne de l’Ombre » ainsi que « le Déchu », qui est le second tome. Actuellement, je suis dans les corrections du tome 2 du Nechtaànomicon !
Voilà pour mon parcours. Quant à moi en tant qu’auteure, je précise que j’écris dans le gothique et la dark fantasy. J’aime les anti-héros, les créatures surnaturelles et je lutte farouchement contre l’anthropomorphisme !

2/ Quels auteurs t’ont inspiré pour écrire ?

Mes inspirations sont multiples, je ne sais pas quel auteur précisément a provoqué le déclic, mais c’est Laurell K. Hamilton qui m’a initiée à l’urban fantasy. Depuis, j’ai découvert d’autres auteures de talent, comme Karen Marie Moning, Jeannine Frost ou encore J.R. Ward. Après, il faut savoir que même si je m’amuse beaucoup dans le Chtonya Verse (c’est le nom donné à l’univers dans lequel évolue Nechtaàn) je suis une fan de fantasy plus classique, dans le sens médiévale, mythologique. Les auteurs qui m’inspirent et me donnent envie de me surpasser sont principalement Pierre Pevel, James Barclay et J.K. Rowling.

3/ As-tu des habitudes d’écriture ? Des manies ?

Je crois que la pire de mes manies, c’est d’écrire avec Britney Spears en fond sonore. J’assume qu’à moitié, j’avoue haha. Ne me demandez pas pourquoi, mais ça fonctionne bien ! Enfin, surtout pour Nechtaàn et Elcmar…
Sinon, plus sérieusement, j’écris toujours chez moi et systématiquement avec de la musique.

4/ Plutôt papier ou numérique pour écrire ? Ou les deux ?
Numérique, je n’écris pas assez vite à la main pour suivre le fil de mes idées, c’est trop handicapant.

5/ Quel personnage de la littérature te ressemble le plus ? Pourquoi ?

Dans mon univers, c’est très clairement Bluenn. Mais dans la littérature de manière plus générale, c’est une question assez difficile… D’autant que je me sens généralement plus proche des personnages masculins. J’ai toujours envie de répondre Edmond Dantès, j’avoue ! Mais ce serait un mensonge, il est beaucoup plus retors et cultivé que moi (hélas pour moi !). Non, la vraie réponse serait, je pense, Hermione Granger. Je suis une agaçante miss je-sais-tout, j’ai tendance à ramener ma science de manière tout à fait inconsciente (si si…) ce qui énerve les autres. Je ne suis pas forcément douée socialement même si j’en ai l’air, mais je suis très fidèle en amitié, je vais jusqu’au bout pour mes idées et je suis toujours prête à aider.
Oui, Hermione, ça me ressemble bien !

montage hermione

6/ As-tu des passions en dehors de l’écriture ?

Forcément, j’adore la lecture ! Mais je suis aussi une grande fan de la culture pop japonaise, que ce soit les mangas, la musique et même l’histoire. D’ailleurs, j’aime l’Histoire de manière générale, ça m’a toujours passionnée. Oh et je suis une gameuse, je passe énormément de temps sur les MMORPG.

7/ Dans Légendes Faës, comment as-tu baptisé les deux sœurs ?

Melyan et Elyalë sont deux personnages que j’ai créés dans un rpg sur forum. Melyan est un prénom que j’ai trouvé grâce à Tolkien, c’est le nom d’une reine elfique qu’on retrouve dans le Silmarillion, même si c’est Melian, mais je suis une adepte du « y », on l’aura compris. Quant à Elyalë, au départ, elle s’appelait Elenna, mais je cherchais un moyen d’elfiser davantage ce nom et c’est venu assez naturellement.

8/ Si tu devais te lier d’amitié avec une des deux sœurs, laquelle préférerais tu et pourquoi ?

Je crois qu’elles sont toutes les deux étrangères au concept d’amitié ! Mais je pense que je choisirais Melyan. Elle a un caractère qui me parle davantage, c’est un personnage dont je me sens proche.

9/ As-tu des conseils d’écriture à donner à une personne qui souhaiterai se lancer ?

C’est une question qui revient souvent et je ne sais jamais quoi répondre. Il faut croire en soi, croire en ce que l’on a envie d’écrire et ne jamais aller à la facilité. Par-là, je veux dire que si on se lance dans l’écriture, dans l’espoir d’être publié s’entend, il faut accepter de recevoir des critiques, de retravailler son texte un nombre incalculable de fois pour qu’il soit le plus parfait possible, dans le respect des lecteurs. Et ne surtout pas croire que c’est facile ou à la portée de n’importe qui. Comme toute discipline artistique, elle demande un gros travail…

10/ Un dernier mot pour convaincre les abonnés de découvrir tes livres ?

J’écris de la dark fantasy et j’ai très clairement une influence des auteurs gothiques et romantiques. Si vous aimez ce qui est sombre et décalé à la fois, alors vous devriez apprécier mon univers !

Pour suivre les actualités de M.E d’Ombremont et découvrir son univers, rendez-vous dès à présent sur sa page auteur.

Publicités

2 réflexions sur “[10 questions à ] Manon-Elizabeth d’Ombremont

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s