[7] Plume à Papote: Les 5 coups de coeur livresques d’Olivier Casaliva

Hello mes passionnés ! Aujourd’hui j’ai le plaisir d’accueillir Olivier Casaliva, auteur du roman fantastique et haletant « Prières de sang », un livre auto-édité que je vous invite à découvrir.

41feF0A7m7L

acheter-amazon

Olivier vous présente donc 5 lectures qu’il a apprécié et a choisi de procéder de façon chronologique, ses goûts en la matière ayant évolué au fil du temps. Je le remercie chaudement d’avoir accepté de se prêter au jeu et vous laisse donc dès à présent découvrir les lectures qu’il a sélectionné.

1/Croc blanc, Jack London

Résumé :

croc blancL’histoire commence à la naissance de Croc-Blanc, un chien-loup. Le roman suit la meute d’où il vient et ses premières semaines de vie sauvage, sa lutte pour la vie : manger ou être mangé. Puis il fait l’expérience de la vie chez les Indiens ; son maître se nomme Castor-Gris. Il rencontre d’autres chiens et devient ennemi avec eux, Lip-lip étant son rival. Mais Croc-Blanc, fier et puissant, subit la méchanceté des hommes blancs ; en réaction, il devient un combattant féroce.

L’histoire devient alors plus sombre lorsqu’il est échangé à Beauty Smith contre de l’alcool pour devenir une bête de combat. Malgré ses nombreuses tentatives, Castor-Gris refuse de le reprendre. Il gagne chaque duel féroce jusqu’au jour où il doit se battre avec un bulldog du nom de Cherokee. Alors qu’il est gravement blessé, deux hommes arrêtent le combat : Weedon Scott, un ingénieur des mines, et son ami Matt. Croc-Blanc est donc recueilli et sauvé des mauvais traitements de cet « homme fou ».

Grâce au temps de ses nouveaux maîtres, il découvre « l’amour » et « l’amitié » entre un loup et son maître. Un jour, un intrus nommé Jim Hall veut s’en prendre au juge Scott le père de Weedon, et Croc-Blanc le défend malgré ses nombreuses blessures. Il est soigné et finit ses jours en compagnie de Collie la chienne de Scott et de leur nombreuse famille.

Commentaire d’Olivier :

C’est la première lecture de mon enfance qui m’ait aussi profondément marqué. Un cadeau d’anniversaire je crois. La découverte des espaces sauvages, la vie animale en meute, la violence des hommes puis la fidélité et l’amour entre un chien et son maître. Un mélange d’aventures et de sentiments passionnés. Cela m’avait secoué tout en m’émerveillant.

2/ Le cycle de Dune, Franck Herbert

Résumé :

le cycle de duneL’histoire débute en l’an 10191 après la création de la Guilde spatiale. L’empereur Shaddam IV exerce son pouvoir féodal3 sur tout l’univers connu. L’humanité a conquis une grande étendue de l’univers, notamment grâce à une mystérieuse substance dénommée « Épice » ou « Mélange ». L’Épice constitue un puissant stimulant cérébral et permet à certains humains de décupler leurs capacités psychiques. De plus, elle accroît considérablement la durée de vie et immunise le corps contre de nombreuses maladies. Son origine précise est un mystère et les quantités disponibles sont rarissimes ; elle est par ailleurs impossible à synthétiser. L’ensemble de ces paramètres lui confère une valeur monétaire particulièrement élevée.

Commentaire d’Olivier :

Mon adolescence a été rythmée par les livres de SF. J’en ai dévoré des dizaines. Isaac Asimov, Clifford D.Simak, Philippe K. Dick, Arthur C.Clarke, Aldous Huxley, j’ai lu avec frénésie tous leurs bouquins. J’adorais ces mondes imaginaires où tout était possible ! Je ne crois pas avoir senti à nouveau depuis cette époque le sentiment de vivre une aventure aussi fantastique en lisant un livre. J’ai choisi le cycle de Dune un peu au hasard parmi toutes ces lectures qui m’ont tant marqué, pour caractériser cette époque là. Il fait partie de ceux qui présentent l’univers le plus structuré et le plus complet.

3/ La quête d’Ewilan, Pierre Bottero

la quête d'ewilanRésumé :

Ewilan Gil’ Sayan est la fille d’Elicia et Altan Gil’ Sayan. Elle est née dans un autre monde. Mais pour la protéger d’une guerre naissante, ses parents l’ont envoyée, ainsi que son frère, dans le nôtre, bloquant ses souvenirs. Ils ont confié leurs deux enfants à des familles différentes afin qu’ils n’aient aucun contact. C’est dans son monde d’origine qu’Ewilan, accompagnée de Salim son meilleur ami, rencontre Edwin Til’ Illan et d’autres compagnons, et qu’elle apprend que la situation de l’Empire est critique.

Le fonctionnement de l’Empire repose en grande partie sur l’Art du Dessin. Cet art qui offre à qui le maîtrise un grand pouvoir, s’utilise au moyen d’une autre dimension : l’Imagination. Les Ts’liches, des créatures maléfiques appartenant à une race vieille de plusieurs millénaires qui subsiste aux dépens d’autres espèces plus ou moins civilisées, ont figé les plus puissants Dessinateurs du pays: les Sentinelles, laissant l’Empire affaibli. Cherchant à éliminer toute possibilité de résistance, ces créatures maléfiques ont bloqué l’Imagination. Le bras armé des Ts’liches est un peuple quasi sauvage : les Raïs, race n’ayant d’humanoïde que la forme, gouvernée par des rois fous et sanguinaires dont les sujets ne pensent qu’à s’entretuer. Exhortés par le pouvoir des Ts’liches, ils mènent des attaques au Nord que les armées alaviriennes peinent de plus en plus à contenir. Ewilan se voit donc chargée d’une mission primordiale : libérer les Sentinelles et sauver l’Empire de la menace Ts’liche. Va-t-elle réussir?

Commentaire d’Olivier :

A l’âge adulte, très pris par mon activité professionnelle j’ai un peu délaissé les livres. Je m’y suis intéressé à nouveau quand j’ai commencé à réfléchir aux lectures que j’allais proposer à mes enfants. C’est un libraire qui m’a conseillé la Saga D’Ewilan. On l’a dévorée ensemble avec ma fille. Une belle histoire, de l’aventure et des personnages sains qui permettent de se construire quand on est adolescent.

4/ La fille de papier, Guillaume Musso

la fille de papierRésumé :

« Trempée jusqu’aux os et totalement nue, elle est apparue sur ma terrasse au beau milieu d’une nuit d’orage. 
– D’où sortez-vous ?
– Je suis tombée.
– Tombée d’où ?
– Tombée de votre livre. Tombée de votre histoire, quoi ! « 


Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d¹inspiration, voit surgir dans sa vie l’héroïne de ses romans. Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire.
Impossible ? Et pourtant !


Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire où la réalité et la fiction s’entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel…

Commentaire d’Olivier :

En me remettant à lire, j’ai découvert que j’étais devenu sensible aux romans et aux histoires d’amour. Ce n’était pas du tout le cas quand j’étais plus jeune. J’aime bien Guillaume Musso. Certains de ses phrases me parlent droit au cœur et me font venir des larmes. Surtout quand elles soulignent la bonté et l’amour qui sont en chacun de nous.

5/ Manuel de survie pour les paroisses James Mallon

manuel de survie pour les paroissesRésumé :

Un renouveau qui vient de Dieu.

Les paroisses sont au coeur de la vie chrétienne. C’est là que se tissent ou se dénouent les liens entre les individus et l’Église, à travers la foi et la charité. Avec la perte de visibilité de l’Église, les communautés chrétiennes se sentent souvent démunies, confrontées à un déclin qui semble inéluctable et désorientées devant l’inefficacité grandissante de leurs actions humaines.

Orateur et communiquant reconnu outre-Atlantique dans le domaine du renouveau paroissial, le père James Mallon prône un véritable «renouvellement divin», une véritable conversion des coeurs, étouffés par une vision trop humaine et trop terrestre du rayonnement des communautés chrétiennes. Il parcourt avec brio les multiples façons de redonner vie aux communautés paroissiales.

À travers des exemples concrets, maniant humour et réalisme, il pousse chacun à s’interroger, à se remettre en cause et à opérer cette conversion pastorale à laquelle le pape François nous appelle inlassablement. Dynamique et enthousiasmant, empreint du pragmatisme anglo-saxon qui fait souvent défaut aux pays d’ancienne tradition chrétienne, son Manuel de survie pour les paroisses puise dans les trésors de l’Église pour nous aider à revitaliser des communautés souvent éteintes.

Laïcs et pasteurs pourront y trouver de quoi renouveler le visage de leurs communautés pour la plus grande joie de tous.

Commentaire d’Olivier :

Depuis quelques années, je m’intéresse de plus en plus à la religion. Le monde d’aujourd’hui donne une image tellement désastreuse de l’homme. Je ne pense pas que l’humanité puisse affronter son destin sans le secours de la religion. James Mallon a écrit un beau livre sur le renouveau des paroisses. La religion et ses valeurs humanistes représentent de mon point de vue une direction indispensable pour notre société.

Vous aussi vous avez lu ces livres et apprécié ces lectures? N’hésitez pas à venir partager vos avis en commentaire.

Publicités

Une réflexion sur “[7] Plume à Papote: Les 5 coups de coeur livresques d’Olivier Casaliva

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s