[Littérature] J’ai toujours cette musique dans la tête

Auteur : Agnès Martin-Lugand

Genre : Littérature contemporaine

Edition : Michel Lafon

Parution : Mars 2017

Nombre de pages : 432 pages

Jai-toujours-cette-musique-dans-la-tete_6953Résumé :

Yanis et Véra ont la petite quarantaine et tout pour être heureux. Ils s’aiment comme au premier jour et sont les parents de trois magnifiques enfants. Seulement voilà, Yanis, talentueux autodidacte dans le bâtiment, vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc, le frère architecte de Véra, qui est aussi pragmatique et prudent que lui est créatif et entreprenant. La rupture est consommée lorsque Luc refuse LE chantier que Yanis attendait. Poussé par sa femme et financé par Tristan, un client providentiel qui ne jure que par lui, Yanis se lance à son compte, enfin.

Mais la vie, qui semblait devenir un rêve éveillé, va soudain prendre une tournure plus sombre. Yanis saura-t-il échapper à une spirale infernale sans emporter Véra ? Son couple résistera-t-il aux ambitions de leur entourage ?

Couverture :

Cette femme pensive a complètement attiré ma curiosité. On se demande à quoi elle songe, pourquoi et laisse transparaître une grande part de mystère, de doute. Je suppose qu’elle représente Véra, qui au cours de cette histoire se retrouve confrontée à plusieurs situations nécessitant une profonde réfléxion. Cette main sur l’épaule droite de la jeune femme se veut rassurante, c’est du moins ainsi que je l’interprète. Ceci rejoint l’idée de réflexion sur l’ambition, sur l’avenir mis en avant par le regard perdu et évasif de cette femme.

Pourquoi ce livre ?

Ce livre est un service presse qui m’a été confié par les Editions Michel Lafon que je remercie profondément pour leur confiance. Cette lecture m’a permis de me plonger dans une sublime histoire et d’enfin découvrir la plume d’Agnès Martin-Lugand que je souhaitais lire depuis un bon moment !

Mon avis :

En quelques mots : un réel COUP DE COEUR !!!! J’ai juste adoré cette découverte livresque, la plume intense et pleine d’émotions d’Agnès Martin-Lugand m’a complètement conquise ! Je comprends mieux pourquoi j’en entendais autant parler et je n’ai qu’une envie : remédier à cette lacune et lire ses autres livres incessamment sous peu !

C’est avec une profonde curiosité que je me suis plongée dans cette histoire touchante qui porte à réflexion sur l’ambition et les épreuves de la vie qui découlent parfois de nos choix. On fait donc la connaissance de Véra, une mère de famille et épouse pleine de courage et d’amour pour son mari et leurs 3 adorables enfants. Véra et Yanis forment un couple fusionnel, soudé et particulièrement complice avec leurs enfants qui m’ont complètement attendrie, surtout Violette « petite princesse » que j’ai, je vous l’avoue, trouvée trop choupinette !!!!

Chacun des personnages a son rôle dans l’histoire et j’ai apprécié d’être plongée dans leur intimité au fil des pages. Charlotte, la meilleure amie de Véra, son côté extravertie et carrément spontanée, le genre de femme qui n’a pas peur de se donner en spectacle m’a littéralement fait rire ! Je me suis d’ailleurs surprise à l’apprécier dans cette histoire pour ses réflexions naturelles et son côté un peu cliché de « bimbo célibataire » alors que d’ordinaire, dans la vraie vie, je ne supporte pas ce type de personne…

Au travers des regards de Véra et Yanis, les narrateurs de l’histoire, on suit donc le quotidien de ce charmant petit couple et la progression de Yanis qui décide de monter sa propre entreprise dans le bâtiment. Nouvelle organisation, quotidien lourdement affecté mais c’est pour la bonne cause. Bien que parfois la vie nous réserve son lot d’épreuves à surmonter et celles-ci sont souvent inattendues…

Je ne préfère pas vous en dire davantage sur l’histoire pour éviter de vous spoiler. Pour ma part j’ai plus ou moins deviné la finalité de l’intrigue mais l’auteur à plusieurs reprise a réussi à me faire douter avec talent !

Pour revenir sur Tristan, un homme d’une certaine prestance, plein de générosité, ce dernier va épauler Yanis dans ses ambitions et prendre une grande place auprès de la famille. Ce curieux personnage m’a donné beaucoup de fil à retordre !

Qui est-il ? Un homme sorti de nul part qui croit en Yanis et lui promet de l’aider financièrement dans l’entreprise de ce lourd projet de carrière c’est certain ! Mais vous comprendrez vite que cet homme est surtout bien mystérieux et pour ma part, plus les chapitres avançaient, plus il retenais ma curiosité. D’ailleurs l’emploi de la première personne souligne particulièrement les sentiments et émotions des personnages jusqu’à nous identifier à eux !

En résumé, je vous recommande chaudement cette lecture intense qui m’a à la fois ravie et retournée et vous souhaite de passer tout comme moi un agréable moment en compagnie de ces personnages touchants qu’il est fort difficile de quitter une fois la dernière page arrivée !

Et vous, avez-vous lu ou prévu de lire ce roman? N’hésitez pas à partager votre avis en commentaire.

Extrait :

[…] Le soir même, la colère bouillonnait toujours en moi. Différence : elle n’était pas tournée contre Charlotte, mais contre Yanis. J’aurais quand même apprécié qu’il soit là pour m’aider à faire l’annonce du programme des vacances d’été, c’était la tradition. Les enfants avaient dit au revoir à leurs maîtresses pour les deux mois d’été et attendaient de voir ce que nous leur avions préparé. J’avais fait traîner les choses en longueur, espérant qu’il arrive à temps… en vain. Nous y étions, je ne pouvais plus reculer ; les enfants venaient de dévorer les hamburgers maison pour fêter la fin de l’école, ils buvaient un Coca installés dans le canapé, et j’étais seule, avec la lourde tâche de leur annoncer une mauvaise nouvelle. Je n’avais pas réussi à joindre Yanis, malgré mes nombreuses tentatives. Il ne me lâchèrent pas des yeux tandis que j m’asseyais sur la table basse en face d’eux. Leur excitation allait retomber comme un soufflet. Joachim donna un coup de coude à son petit frère et fit les gros yeux à Violette pour qu’ils se calment et que je puisse enfin prendre la parole.

_ Allez maman ! Dis-nous !

J’inspirai profondément avant de me lancer. C’était si dur de savoir que j’allais les décevoir, les rendre tristes. Et il fallait que je le fasse seule. Je n’avais pas mesuré les conséquences de ces changements sur eux, sur leurs vies, leurs habitudes.[…]

Publicités

2 réflexions sur “[Littérature] J’ai toujours cette musique dans la tête

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s