[10 questions à] Cindy Costes

Hello mes passionnés !

Aujourd’hui nous nous retrouvons comme chaque jeudi pour l’interview auteur de la semaine avec le 10 questions à. Cette semaine je suis ravie d’accueillir Cindy Costes, auteur auto-éditée qui a gentiment accepté de participer à mon ABC Challenge avec sa nouvelle « C’est pour ton bien ». Je remercie profondément Cindy d’avoir accepté de répondre à mes questions avec tant d’enthousiasme et vous laisse donc faire sa connaissance dès à présent.

16466724_1828511917361384_1515493928_o

1/ Bonjour Cindy ! Pour commencer, peux tu te présenter et nous dire quelques mots sur ton parcours?

Bonjour Hélène, bonjour les abonnés.
Je m’appelle Cindy, j’ai 33 ans et presque toutes mes dents.
Incorrigible flemmarde, je suis mariée à mon canapé, heureusement que les ordinateurs portables existent !
J’adore les mots, m’évader grâce à eux. Très grande lectrice, j’ai toujours des histoires qui tournicotent dans ma petite tête. Celles des autres, mais aussi les miennes qui s’imposent de plus en plus jusqu’à m’empêcher parfois de dormir.

2/ Depuis quand écris-tu ?

J’écrivais petite. J’étais très réservée, les livres étaient mes meilleurs amis et je m’exprimais par le moyen que je connaissais le mieux : les histoires.
Puis j’ai arrêté longtemps sans que ça me manque avant de reprendre, poussée par une collègue à laquelle je racontais toutes mes idées. Je suis régulière (enfin, à peu près) depuis le Nanowrimo 2014 qui m’a boosté.

3/ Quels auteurs t’ont inspiré, t’ont soufflé cette envie d’écrire ?

Je n’ose pas parler d’inspiration, mais il y a beaucoup d’auteurs que j’admire dans divers genres. En voici quelques-uns.
Sophie Audouin-Mamikonian pour son humour et son imagination, Donato Carrisi pour son sens du suspense, ses thrillers haletants, Gilles Legardinier, Agnès Ledig et Barbara Constantine, pour leur sensibilité, leurs histoires qui me parlent et me transportent.

4/ As tu des rituels/habitudes d’écriture ?

Rien du tout ! Ma seule contrainte est d’écrire dans le silence, ce qui est assez dur à obtenir où que je sois.
J’essaie d’écrire le matin, quand mon cerveau est encore frais, je suis bien plus productive que le soir et ça règle le problème du bruit, mais se lever tôt, aïe.
Je progresse beaucoup dans mes histoires quand je n’ai pas d’ordinateur sous la main et que mon cerveau est plus disponible : en conduisant, marchant, nageant. Dès que je peux, je note l’essentiel avant d’oublier.

5/ Tu fais parti de l’aventure de l’Indé Panda, magazine numérique gratuit qui diffuse des nouvelles d’auteurs auto-édités. Quel est ton ressenti à ce sujet et qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer dans cette expérience ?

Leur concept que j’adore ! Faire connaître des indés sélectionnés par un comité à des lecteurs qui peuvent hésiter à nous découvrir, je trouve que c’est une super idée.
Je suis très fière de faire partie de leurs auteurs, d’autant que mes confrères, tant du numéro 1 que de celui où je suis publiée, sont très talentueux. Ma PAL a bien augmenté du reste !
De plus, je leur suis redevable, si j’ai écrit « C’est pour ton bien » au début, c’est pour leur premier appel à textes. Pas sûre que sans eux, je me serais lancée dans ce format et ça aurait été dommage. Quelle belle aventure !
Le monde des indés bouge de plus en plus grâce à ce genre d’initiative et aux blogueurs qui nous soutiennent et je trouve ça génial.

6/ Une petite question loufoque ! Si tu étais un panda célèbre lequel serais-tu ?

J’adore cette question !
Le panda du WWF. Je connais mal l’association, mais ce panda renvoie à l’écologie qui est une valeur importante pour moi. Je me rappelle que petite, j’ai demandé à mes parents en cadeau de Noël de parrainer une tortue. Ils ont accepté, j’attends toujours de ses nouvelles. Malgré tout, plus de vingt ans plus tard, je m’imagine encore parfois cette tortue nageant dans l’océan.

7/ As tu d’autres passions que l’écriture ?

La lecture est, je crois, ma plus grande passion. Je peux lire jusqu’à cinq livres en même temps et je dévore. À une époque, je ne lisais que du policier, je préfère maintenant les tranches de vie, mais je peux à peu près tout lire. Un auteur découvert à relire, une couverture qui me tape dans l’œil, un commentaire qui résonne en moi… et je craque.

8/ As-tu des projets d’écriture ?

Une bonne dizaine de nouvelles et quatre romans. Enfin, ce sont les projets qui ont une base écrite (ça peut être une phrase ou 10 000 mots selon le projet).
Mon roman le plus abouti, commencé en 2014, « Et Pourquoi Pas » est en cours de réécriture, j’espère le proposer aux lecteurs cette année.
Je fourmille tellement d’idées qu’il est parfois difficile de me consacrer à une seule histoire.

9/ Combien de temps consacres-tu à l’écriture dans la journée ?

Je suis totalement irrégulière, je peux ne rien écrire pendant trois semaines, puis dix heures en une journée (mais alors après, je suis lessivée). J’ai bien conscience que c’est une faiblesse que j’essaie de corriger, car plus on écrit, plus c’est facile et plus on progresse. Avec un emploi du temps bien rempli (et mon tempérament procrastinateur), il n’est pas évident de lui trouver une place quotidienne d’autant que j’ai besoin d’un petit temps de « chauffe ». Je ne commence à être efficace qu’au bout d’une vingtaine de minutes. Ma régularité s’améliore depuis que j’ai découvert Scribbook qui me permet d’écrire également de mon canapé ou pendant ma pause au travail.

10/Un dernier mot pour les abonnés ?

Merci à vous d’avoir lu cette interview, d’avoir eu envie de me découvrir.
N’hésitez pas à me suivre, à me parler, j’adore échanger.
Je vous souhaite de belles lectures et merci d’être là, c’est vous qui faites de nous des auteurs.

Pour suivre les actualités de Cindy Costes, rendez-vous dès à présent sur sa page facebook. 

J’espère sincèrement que cette interview vous a plu et surtout donné envie de découvrir davantage la plume talentueuse de cette auteure de talent. N’hésitez pas à me faire part de votre avis en commentaire et à partager cet article autour de vous si le coeur vous en dit.

 

Publicités

3 réflexions sur “[10 questions à] Cindy Costes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s