[Littérature] L’amour à nu

Hello mes passionnés ! Avec deux jours de retard ( mais c’est pour la bonne cause promis !), voici ma chronique littéraire de la semaine du roman à paraître ce jour même : « L’amour à nu » de Charlie Wat. Bonne lecture !

Pour plus d’informations, suivez dès à présent les actualités de l’auteur sur sa page facebook.

Auteur : Charlie Watt

Genre : Comédie romantique

Parution : Janvier 2017

Edition :Auto-édité

Nombre de pages : 98 pages

l-amour-a-nu-876674-250-400Résumé :

Gaëlle rêve de devenir journaliste. Ses études terminées, elle se rend à Paris pour tenter de décrocher le job idéal. Dès son arrivée, elle rencontre Gabin, un jeune homme dont elle tombe éperdument amoureuse. Mais ,bien sûr, rien ne va se passer comme prévu… Ajoutez à cela une arrière-grand-mère fantasque qui lui envoie un cadeau pour le moins inattendu, et c’est toute son existence qui est chamboulée.

Pourquoi ce livre :

C’est Damien Gruson, créateur du blog Chronique au scalpel qui a partagé l’appel à chronique de Charlie Watt. Ma curiosité légendaire s’est donc penchée sur le résumé de ce livre à paraître et celui-ci m’a instantanément emballée ! J’ai pris contact avec l’auteur qui sans attendre m’a gentiment confié son roman sous format numérique et je l’en remercie sincèrement. Pour rien au monde je ne regrette cette découverte livresque !

Couverture :

C’est le premier élément qui m’a littéralement fait craquer ! Je la trouve pétillante et originale à souhait. Et pour tout vous dire, dès qu’il y a du rose…Je ne réponds plus de rien lol. De plus, elle préserve une part de mystère en n’en dévoilant pas trop au sujet de son contenu : une femme nue… du rose… De prime abord un roman féminin mais un éventail d’histoires est envisageable.

Mon avis :

Au début, j’ai eu un peu de mal à me plonger dans l’histoire. J’avais peur à un récit classique à l’eau de rose et pourtant, je me suis laissée porter par ma curiosité ! Je ne regrette pas du tout d’avoir tourné les pages suivantes ! C’est une lecture fraîche, vivante qui nous réserve son lot de surprises, l’auteur ayant plus d’un tour dans son sac !

Je me suis beaucoup attachée à Gaëlle, tout juste diplômée,qui se voit confrontée à la complexité du marché du travail après avoir quitté sa Bretagne natale.

Au fil des mots, on suit ses premiers pas dans la capitale, ses déboires amoureux avec le beau Gabin qui s’avère devenir une réelle obsession pour elle. Gaëlle s’imagine vivre le grand amour à ses côtés, elle s’invente une relation complètement utopique avec lui. Bref, vous l’aurez compris, elle est mordue de ce jeune homme ! Gaëlle m’a paru de prime abord comme étant une fille sentimentale , plus que romantique voir parfois noeunoeud. Je l’ai parfois trouvé ridicule avec son obsession de l’amour mais finalement dans l’ère du temps puisque de nos jours on devient tous chamallows lorsque l’espoir d’avoir enfin trouvé l’être cher se présente à nous !

Éperdument amoureuse, la jeune femme s’empresse de confier ses aventures à son arrière grand mère, Jojo, qui va sans qu’elle s’y attende lui apporter son aide et lui offrir un cadeau des plus surprenants.Dès lors, on fait la connaissance d’une nouvelle femme, prête à tout pour retrouver Gabin et parfois étonnante dans ce qu’elle entreprend.

En parallèle, la future journaliste trouve un emploi à la boulangerie Milard et compagnie qui lui apportera une autonomie financière en attendant de décrocher le poste de ses rêves. On la voit évoluer au fil des pages jusqu’à lui découvrir une générosité débordante, même profondément touchante. Elle va notamment aider Estelle, sa collègue confrontée à des soucis financiers, fruit du comportement immature de son ex petit ami. De fil en aiguille on s’attache à ce personnage féminin qui évolue et gagne en maturité jusqu’à faire preuve de grande bonté envers un chanteur qu’elle croise quotidiennement dans les couloirs du métro parisien. Cette rencontre surprenante apportera beaucoup à la jeune femme et lui ouvrira même les yeux sur la vie.

En résumé, ce roman est une lecture que je recommande chaleureusement, qui fut un réel coup de cœur pour moi. C’est précisément le type de lecture qui fait du bien au moral, mêlant deux ingrédients intéressants qui sont l’humour et l’amour. A l’heure où les télé-crochets fleurissent comme des bourgeons au printemps, Charlie Wat aborde le sujet avec finesse et humour. Son imagination pétillante m’a littéralement surprise et j’ai apprécié chaque instant passé aux côtés de cette héroïne « super-à-poil » des temps modernes. Mesdames, ne cherchez plus à vous débarrasser de vos kilos superflus ni à gommer vos petits défauts ! Avec la plume drôle et pleine d’imagination de Charlie Wat, laissez vous conter à votre tour le remède miracle à vos complexes, testé et approuvé par Gaëlle en personne !

Extrait:

[…] Pressée de refaire le chemin en sens inverse pour, enfin,  trouver cette maudite bouche de métro, j’attrapai ma valise et me retournai. Je baissai la tête en m’apprêtant à démarrer d’un pas rapide quand mon front se heurta à une épaule. Surprise, je lâchai la poignée de mon bagage qui se retrouva par terre. Je faillis l’y rejoindre et ne dus mon salut qu’à la main qui agrippa  mon dos pendant que l’autre saisit mon bras. […] Plus grand que moi, brun, des yeux bleus à se damner, ce jeune homme était merveilleusement séduisant. Il ne cessait de me regarder; et, sous son regard que je ne pouvais soutenir, je me liquéfiais, terrassée par une bouffée de gêne délicieuse qui se transforma en une honte horrible lorsque je le vis jeter un œil derrière moi vers mon bagage béant et mes habits tombés pèle-mêle[…]

En espérant que cette chronique vous ai plu, n’hésitez pas à venir partager votre avis en commentaire.

« L’amour à nu » est disponible dès à présent sur amazon :

acheter-amazon

Publicités

2 réflexions sur “[Littérature] L’amour à nu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s