[1] La Plume à Papote: 5 livres recommandés par Catherine Albatta

Hello mes passionnés !

Dans un esprit d’échange et de partage autour de la lecture et ce qui l’entoure, j’ai décidé aujourd’hui de créer une catégorie « papotage » qui j’espère vous plaira.Pour l’inaugurer, j’ai le plaisir d’accueillir Catherine Albatta, auteur auto-éditée qui participe à mon ABC Challenge des indépendants.

Aujourd’hui Catherine a eu la gentillesse de partager avec vous les 5 livres qu’elle recommande vivement et vous explique pourquoi.

1/ Deux petits pas sur le sable mouillé de Anne-Dauphine Julliand

deux-petits-pas-sur-le-sable-mouilleRésumé : L’histoire commence sur une plage, quand Anne-Dauphine remarque que sa petite
fille marche d’un pas un peu hésitant, son pied pointant vers l’extérieur.
Après une série d’examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d’une maladie
génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste plus que quelques mois
à vivre. Alors l’auteur fait une promesse à sa fille : « Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie
comme les autres petites filles, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras
jamais d’amour.

Commentaire de Catherine:

Ce livre raconte l’histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu’un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner. Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu’on ne peut plus ajouter de jours à la vie.
Critique : Je savais dès le résumé que ce livre serait insupportablement beau. Je savais que ce n’étais pas une bonne idée de le lire, du moins tout de suite. J’ai du faire de nombreuses pauses, pour regarder mes 2 filles jouer, et regarder leur yeux qui brillent, entendre leur rire et jouer avec elles.
Mais des pauses courtes car ce récit est prenant et je devais savoir la suite.
Mais je ne savais pas que ce livre allait m’apporter la plus belle leçon qu’il soit : profiter de la vie et des bonheurs dans chaque jour qui passe malgré les difficultés qu’impose la vie. Je fais la promesse d’essayer de vivre plus, qu’importe les soucis que je puisse avoir. Finalement c’était une bonne idée de lire ce livre.
Mais quel courage et quelle force cette famille a eu, et a sûrement encore pour affronter toutes ces épreuves, sans jamais renoncer, ou se délier à cause de la douleur.

2/ Les Croix de bois de Roland Dorgelès :

les-croix-de-boisRésumé : Les Croix de bois, chef-d’oeuvre de Roland Dorgelès, engagé volontaire, est un témoignage exceptionnel sur la Grande Guerre.
Avec un réalisme parfois terrible mais toujours d’une généreuse humanité, la vie des
tranchées nous est décrite dans toute son horreur et aussi bouffonnerie, son quotidien et ses
moments.

Commentaire de Catherine :

Voici un livre qui m’a été offert par un ami. J’ai eu un peu de mal en début de lecture, mais l’histoire de ces jeunes hommes qui partent heureux à la guerre et qui finalement découvrent l’horreur mais qui continuent de vivre malgré tout, a fini par m’envoûter complètement et je l’ai fini en 2 jours ! J’étais avec eux dans les tranchées et je me dis que nos ancêtres ont eu bien plus que du courage quand on comprend ces carnages qui auraient pus être évités. Un magnifique roman,
comme un hommage. C’est un chef d’oeuvre criant de réalisme sur la première guerre mondiale

3/ Les matins de Jénine de Susan Abulhawa :

les-matins-de-jenineRésumé : Les Matins de Jénine est né du conflit politique le plus inextricable du siècle. En 1948, l’année de la naissance d’Israël, la famille d’Hassan et de Dalia, Palestiniens soudés à
la terre de leurs ancêtres dans le village d’Ein Hod, vit au rythme des récoltes d’olives. Mais leur destin bascule le jour où Ismaïl, leur petit second, est enlevé par Moshe et Jolanta, un
couple d’Israéliens en mal d’enfants. Rebaptisé David, Ismaïl est élevé dans l’ignorance de ses véritables origines et dans la haine des Arabes. Le restant de sa famille, dépossédé et
chassé de ses terres, est dirigé vers les tentes fragiles et vulnérables des camps réfugiés.
Quand et comment Ismaïl pourra-t-il retrouver les siens, son frère Youssef, nourri par la haine issue de l’injustice et de la misère, puis tenté par la folie du terrorisme ? Et sa soeur
Amal, qui, établie aux États-Unis et vivant le  » rêve américain « , reste toujours hantée par
l’amour de parents trop tôt disparus et le regret d’avoir fui sa Palestine ?. Tiré de la longue
page d’histoire des relations israélo-arabes, ce bouleversant roman sur trois générations d’une famille palestinienne éclaire d’une lumière re intimiste mais impitoyable deux peuples
prisonniers d’une spirale infernale en attente d’aubes qui chantent.

Commentaire de Catherine :

Cela fait un petit moment que je l’ai lu et je n’écrivais pas encore systématiquement de critiques sur les livres que je lisais. Ce livre est très important à mes yeux puisque mon mari est Palestinien et qu’il m’a aidée à comprendre un peu plus la situation injuste et inhumaine que vit le peuple palestinien, et encore plus le peuple gazawi… L’écriture est très belle et l’histoire réaliste et bouleversante.

4/ Les miroirs ne mentent pas d’Angelscythe :


les-miroirs-ne-mentent-pasRésumé : Le livre raconte l’histoire de Brianna qui se retrouve enceinte à 16 ans, elle décide de garder l’enfant.
Pour l’élever seule, elle cherche un travail. Elle accepte le premier venu sans se rendre compte qu’elle rentre dans un milieu peu recommandable. Après trois ans de galère, elle
finit par trouver l’amour et un moyen de sortir de ce milieu.


Commentaire de Catherine :

C’est le premier livre auto-édité que j’ai lu. Un livre qui m’ a plu, au tout premier abord
de part sa couverture et son résumé. J’ai lu un extrait sur internet et je suis directement tombée dedans, me mettant dans le rôle de la jeune maman Brianna. Une fois l’extrait fini, je n’ai eu qu’une hâte, lire la suite ! J’ai tout de suite apprécié la façon délicate dont était traité ce sujet difficile.Dès que je l’ai reçu, j’ai continué ma lecture qui m’a passionnée jusqu’à la fin. Une fin qui m’a tout de même étonnée, je ne l’avais pas imaginée ainsi. Les personnages sont attachants, ou dégoûtants, mais ils ne laissent pas indifférents. Malgré quelques petites erreurs d’édition, Angelscythe est une auteure auto-éditée de talent et à découvrir absolument. J’ai littéralement dévoré ce roman !

5/ Voyages poétiques de Jack Harris :

Commentaire de Catherine: Jack Harris est un grand poète pour moi, que je respecte et que j’admire. C’est le 275ème
Ambassadeur de la Paix. Ses mots sont toujours choisis avec soin et ses poèmes sont d’une fluidité rare. A travers ses poèmes, il nous emmène dans des aventures, des voyages et nous frissonnons avec lui. Son écriture est un modèle pour moi, et j’espère pouvoir un jour m’en approcher. Ce recueil, fabriqué artisanalement et en petit nombre est pour moi très précieux, un honneur pour moi d’avoir entre mes mains un livre de cet homme sincère, puissant par ses mots, idéaliste et touchant.

Pour les plus curieux souhaitant découvrir la plume de cet auteur de talent, rendez-vous sur son site web.

5 bis/ 27 histoires de bébés animaux de Collectif :

27-histoires-de-bebes-animaux

Résumé : 27 histoires courtes de bébés animaux comme Nino le lion ou Misha l’ours à
raconter ou à écouter avant de s’endormir.

Commentaire de Catherine : Un recueil de 27 histoires très bien réalisé. Les histoires sont attachantes et abordent plusieurs sujets de la vie de l’enfant comme les peurs, l’école, le coucher… Les illustrations sont gaies et très jolies. Ma fille de 4ans aime beaucoup le feuilleter ou écouter une ou deux histoires
avant de s’endormir, selon leur taille. Je recommande !

Il y a tellement d’autres auteurs qui mériteraient également d’être cités : des récents tels que Agnès Ledig ou Françoise Bourdin ; des intermédiaires tel que Gilbert Bordes ou Christian Signol ou encore des plus anciens tels que Frison-Roche ou Sabatier,  ce fut dur dur de faire un choix !

Je tiens à remercier sincèrement Catherine Albatta pour le temps qu’elle m’a accordé afin d’inaugurer cette nouvelle rubrique !

Cet article vous a plu? N’hésitez pas à laisser un avis en commentaire. C’est toujours un réel plaisir pour moi d’y répondre. Aussi, si vous avez des suggestions à me faire pour les prochains articles « papotage », je vous invite vivement à me les faire en commentaire. Vous pouvez également m’en faire part via le formulaire de contact. Je serai ravie de lire vos idées et vous proposer des futurs articles qui vous plairont.

Publicités

Une réflexion sur “[1] La Plume à Papote: 5 livres recommandés par Catherine Albatta

  1. BenjyL dit :

    Génial ce genre d’article ! Je confirme pour « Deux petits pas sur le sable mouillé », un véritable chef d’oeuvre en matière de témoignage 🙂 et en plus, tu m’as rappelé que je l’avais oublié dans mes livres lus à ajouter sur Livraddict :-p Merci ! 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s